Les marchés:
Markten inladen...

JEUDI 27 FéV

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

La pénurie de pilotes menace le style de vie des super-riches

Logo Business AM
Économie

08/10/2019 | Dominique Dewitte | 3 min de lecture

A pilot stands in front of a Bombardier Inc. Global 6000 business jet on display during a media event at Seletar Aerospace Heights in Singapore, on Wednesday, Feb. 27, 2019. Bombardier is more than doubling the size of its bond buybacks to as much as $1.83 billion after raising twice the amount initially expected in its new debt sale on Thursday amid a red-hot junk-bond market. Photographer: Nicky Loh/Bloomberg via Getty Images

Les populations les plus riches de la planète risquent de se retrouver sur des vols réguliers maintenant qu’une pénurie mondiale de pilotes est imminente. De moins en moins de pilotes professionnels se sentent appelés à piloter des avions privés.

D’ici 2038, environ 98 000 nouveaux pilotes de jets privés seront nécessaires pour répondre à la demande. Des chiffres du constructeur aéronautique Boeing apportent des précisions. Il a calculé qu’au cours des deux prochaines décennies, il faudra 635 000 pilotes de plus dans le monde pour assurer tous les vols réguliers.

Cette croissance explosive est imputable à la forte expansion que l’aviation devrait connaître dans les années à venir, alors qu’une partie importante de la population actuelle de pilotes est sur le point de prendre sa retraite.

Les grandes compagnies aériennes redoublent donc d’efforts pour recruter des pilotes, tout simplement parce qu’il y en a trop peu aujourd’hui. Un porte-parole de Boeing a récemment qualifié le déficit de « l’un des plus grands défis du secteur de l’aviation ».

Les petites compagnies aériennes sont déjà en train d’annuler une série de vols 

Aux États-Unis, un certain nombre de petites compagnies aériennes ont déjà dû annuler une série de vols en raison d’une pénurie de personnel. En conséquence, plusieurs compagnies aériennes ont dû se retirer de plusieurs marchés. »

Selon les experts, la pénurie de pilotes est dué à la demande croissante de voyages en avion. Cette demande est une conséquence de la montée en puissance des compagnies aériennes à bas coûts au cours des dernières décennies. En outre, les normes applicables aux pilotes ont changé en ce qui concerne la formation et ils doivent effectuer trois fois plus d’heures que par le passé. Cela a entraîné une augmentation du coût de la formation. Ce qui se traduit par des salaires plus élevés et des avantages supplémentaires, rendant le recrutement de pilotes réguliers de plus en plus difficile pour les propriétaires de jets privés. Selon Colibri Aircraft, un revendeur de jets privés d’occasion, il manquerait déjà 2 500 pilotes de jets privés au Royaume-Uni.

Au sein des compagnies aériennes traditionnelles telles que British Airways, le salaire d’un pilote débutant est d’environ 83 000 euros. Plus tard dans leur carrière, il peut atteindre 272 000 euros. Ils bénéficient également d’un horaire assez régulier, contrairement aux pilotes de jets privés, qui doivent toujours être prêts à faire voler leur patron vers sa prochaine destination.


Pour aller plus loin...


Logo Business AM

Business AM | Stocks