Pfizer et BioNTech annoncent un vaccin avec une efficacité de plus de 90%

Le vaccin créé par la firme américaine Pfizer et les laboratoires allemands BioNTech pourraient avoir une efficacité de plus de 90%. C’est ce que révèlent les analyses des essais de la phase 3 aux États-Unis. C’est bien plus que ce qu’espéraient les scientifiques.

Pratiquement aucun vaccin sur Terre n’est efficace à 100%. Et le vaccin contre le Covid-19 ne fera guère exception. Les scientifiques espéraient une efficacité d’au moins 75% pour aider à créer une immunité de groupe. Pour le Dr Fauci, directeur du National Institute of Allergy and Infectious Diseases, nous pourrions aussi nous satisfaire d’une efficacité de 50 à 60%.

Ce lundi matin, Pfizer et BioNTech ont annoncé une efficacité bien supérieure à toutes les attentes: plus de 90% des personnes vaccinées n’ont pas développé le virus. Ce chiffre est basé sur une première analyse indépendante des essais cliniques de la phase 3 aux États-Unis. D’autres analyses complémentaires doivent encore être réalisées et les données des essais effectués dans d’autres pays doivent aussi être attentivement étudiées avant que cette efficacité soit confirmée.

Ce pourcentage pourra donc encore varier dans les prochaines semaines, mais il annonce déjà un résultat très impressionnant. ‘Aujourd’hui est un grand jour pour la science et l’humanité’, s’est exalté le Dr Albert Bourla, président et directeur général de Pfizer. ‘Nous atteignons cette étape cruciale de notre programme de développement de vaccins à un moment où le monde en a le plus besoin, les taux d’infection établissant de nouveaux records, les hôpitaux proches de la saturation et les économies qui peinent à rouvrir.’

Données

Parmi les 43.538 participants américains aux tests cliniques, seules 94 infections au Covid-19 ont été repérées par le comité de surveillance des données, qui est externe et indépendant aux essais. Ce chiffre prend en compte les personnes qui faisaient partie du groupe témoin et qui ont donc reçu un placebo. Au final, cela donne une efficacité supérieure à 90%, 7 jours après la seconde injection. En effet, le vaccin développé par Pfizer et BioNTech fonctionne avec deux doses, toutes deux séparées d’environ 3 semaines.

En outre, le comité de surveillance n’a signalé aucun problème médical majeur survenu après l’injection des deux doses.

Les firmes allemande et américaine vont continuer de récolter des données sur les participants, afin de vérifier si le vaccin reste efficace après plusieurs semaines et si aucun autre effet secondaire n’apparait.

Les données complètes des essais seront bientôt envoyées pour une publication scientifique revue par les pairs. Le vaccin est non seulement testé aux États-Unis, mais aussi au Brésil, en Afrique du Sud et en Argentine.

Dans le même temps, les essais sont analysés par les régulateurs européens et américains des médicaments pour qu’une autorisation – si elle est possible – soit accordée le plus rapidement possible. En Europe, il ne faut pas s’attendre à ce que la vaccination commence avant début 2021, bien que des centaines de milliers de doses ont déjà été produites.

Plus
Lire plus...
Marchés