Pfizer augmente à nouveau les prix de son vaccin contre le Covid-19 en Europe

Le Premier ministre bulgare, Boyko Borissov a dévoilé les nouveaux prix des vaccins Pfizer. L’Union européenne est en discussion avec la firme pour la commande de 900 millions de doses au cours des prochaines années. Et le vaccin coûte toujours plus cher.

Une dose du vaccin Pfizer/BioNTech devrait à l’avenir coûter 19,50 euros aux pays européens. C’est en tout cas ce qu’a annoncé le chef du gouvernement bulgare, selon les informations d’Euractiv. Le prix, lors des premières négociations, à l’automne 2020, n’était que de 12 euros. Finalement, l’Europe avait payé 15,50 euros par dose. Cela revient tout de même à une augmentation de 25%.

L’Europe devrait donc payer plus cher que les États-Unis. Le gouvernement américain a négocié un prix de 19,5 dollars par dose. Cela représente environ 16,50 euros au cours actuel. Soit 3 euros de moins que ce que l’UE devra payer les prochaines années.

La facture finale risque donc d’être salée. ‘19,50€ pour 900 millions (de doses) coûteront près de 18 milliards d’euros’, a calculé Borissov. Il avertit dans le même temps les gouvernements européens qu’il leur faudra bientôt agrandir leur budget pour la vaccination. A noter toutefois que la Bulgarie ne devrait pas être concernées par ce prix. S’il maintient sa politique actuel, le gouvernement bulgare devrait préférer le vaccin AstraZeneca, qui ne coûte que 1,78 euro par dose, quitte à souffrir des retards de livraisons.

Pour s’assurer une livraison continue, l’Union européenne a déjà commencé à négocier les doses pour 2021 et 2022. Un accord avec Pfizer est sur la table pour 900 millions de doses. Les négociations n’étant pas encore finies, il se peut que le prix augmente à nouveau. À l’automne dernier, le prix était passé à 15,50 euros après que la secrétaire d’État au Budget, Eva De Bleeker (Open VLD) ait fait fuiter les prix des vaccins alors qu’ils devaient rester confidentiels. Il n’est pas clair si la fuite et l’augmentation de prix sont liées. Mais si c’est le cas, une nouvelle hausse pourrait être décidée suite à la fuite du Bulgare.

Multiplication des doses

Le Premier ministre bulgare s’inquiète surtout des variants. Une récente étude – qui n’a pas été revue par les pairs – affirme que le vaccin Pfizer n’est pas aussi efficace que prévu sur le variant découvert en Afrique du Sud. La recherche effectuée en Israël a comparé 400 personnes contaminées après une ou deux doses du vaccin Pfizer avec 400 personnes contaminées, mais non vaccinées. Résultats: le variant dit ‘sud-africain’ est beaucoup plus présent chez les personnes vaccinées que dans le groupe témoin.

Boyko Borissov craint donc qu’il faille dans les années à venir multiplier le nombre de doses administrées, ce qui fera augmenter la facture finale. C’est une possibilité dont Pfizer a déjà discuté. Le géant américain ,tout comme Moderna effectuent en ce moment des recherches pour adapter leurs vaccins aux nouveaux variants.

Tout comme pour la grippe, certains experts pensent qu’il faudra vacciner les personnes à risque chaque année, en prenant en compte les variants les plus présents dans la population.

En savoir plus:

Plus
My following

Analyse boursière: Kepler Cheuvreux donne une recommandation d’achat pour Onward

01/12/2021 08:30

(ABM FN) Kepler Cheuvreux a commencé le suivi de l’action Onward Medical avec une recommandation d’achat et un objectif de cours de 14,50 euros. C’est ce qui ressort mercredi matin d’un rapport du courtier. 

Les analystes estiment qu’Onward est en bonne voie avec le développement des deux produits, qui s'appuient sur des résultats cliniques prometteurs. 

Lire plus...
Marchés
Lire plus...
Marchés
My following
Marchés
BEL20