« N’appelez pas cela une guerre » pour les Nations Unies

Les Nations unies ont conseillé par courriel à leur personnel de ne pas qualifier la situation en Ukraine de « guerre » ou d' »invasion ». Il est conseillé d’utiliser plutôt les termes « conflit » ou « offensive militaire » pour décrire l’invasion russe du pays voisin. Entre-temps, cette guerre a coûté la vie à des centaines de civils. Deux millions de personnes ont été contraintes de fuir le pays.

De cette façon, l’ONU montre une fois de plus sa faillite morale et prouve qu’elle est la marionnette du puissant État membre qu’est la Russie. Tout cela à l’imitation du régime de Poutine, qui sévit contre ceux qui utilisent les mêmes mots chez lui. C’est le Irish Times qui a reçu des copies des e-mails en question. L’expéditeur de l’e-mail était le département des communications mondiales de l’ONU.

« N’ajoutez PAS le drapeau ukrainien sur des comptes de médias sociaux ou des sites web personnels ou officiels », indique le courriel, en référence à une pratique devenue courante pour faire preuve de son soutien à l’Ukraine.

Le compte Twitter du porte-parole de l’ONU a d’abord qualifié la couverture de l’e-mail par le Irish Times de « fausse ». Avant de supprimer à nouveau son tweet. L’excuse était alors qu’il s’agissait d’une « initiative personnelle d’un bureau local de l’ONU ». Le département des communications mondiales en particulier. Entre-temps, l’ONU a mis à jour sa politique linguistique concernant l’Ukraine. L’utilisation des termes « guerre » et « invasion » serait désormais autorisée.

Vendredi également, le Programme alimentaire des Nations unies (FAO) avait évoqué dans une communication officielle des hausses de prix du blé « dues à des perturbations dans la région de la mer Noire« .

L’article 1 de la Charte des Nations unies vise à maintenir la paix. C’est difficile quand on ne veut pas appeler une guerre une guerre.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20