Luc Ferry, ancien ministre français: ‘Avec 3.800 euros par mois de retraite, je n’arrive pas à vivre’

Luc Ferry a été ministre de l’Education nationale entre 2002 et 2004. (ALTEL/SIPA/2002280938)

Invité dans l’émission ‘L’Instant de Luxe’, sur la chaîne Non Stop People, l’ancien ministre français de l’Education nationale s’est laissé allé à quelques confidences sur ses finances personnelles. Nul doute que ses propos vont en choquer plus d’un.

Âgé aujourd’hui de 70 ans, Luc Ferry est notamment connu pour avoir été le ministre de de l’Education nationale entre 2002 et 2004 au sein des gouvernements Raffarin I et II, sous la présidence de Jacques Chirac. Il a également été professeur agrégé de philosophie et de science politique dans diverses universités françaises.

Ce mercredi, il a voulu faire preuve de transparence sur le plateau de ‘L’Instant de Luxe’, de la chaîne Non Stop People. Une initiative visiblement bien intentionnée mais dont les conclusions qu’il a tirées risquent de faire polémique.

‘Les gens me disent: « Vous avez quand même votre retraite de ministre ». Mais il n’y a rien du tout. Non seulement il n’y a pas de retraite de ministre, mais en plus on cotise soi-même. Donc j’ai zéro’, explique-t-il d’abord.

Sautant sur l’occasion, l’animateur lui demande ensuite quelles sont ses rentrées financières du moment. Luc Ferry explique qu’il a 3.000 euros de sa retraite de professeur d’université et 800 euros de retraite du Conseil économique et social.

‘Il me faut beaucoup plus‘

‘Il vous faut combien pour vivre, Luc Ferry ?’, lui demande l’animateur. ‘Beaucoup plus que cela, parce que j’ai des filles qui sont encore jeunes, de 20 et 21 ans’, répond l’ancien ministre, sans hésiter. ‘Avec 3.000 euros de retraite, vous n’arrivez pas à vivre ?’, questionne son interlocuteur. ‘Evidemment pas’, confie Luc Ferry.

Par la suite, l’ancien ministre explique qu’il a besoin d’argent pour payer les ‘extrêmement chères’ études de ses filles. Il va même plus loin, indiquant qu’il a contracté un prêt de 200.000 euros. ‘C’est un investissement pour elles pour la vie. C’est un cadeau que je leur fais. Mes filles sont évidemment les êtres que j’aime le plus au monde. Je fais tout pour elle’, explique-t-il.

Luc Ferry conclut en expliquant comment il rembourse son prêt. ‘J’ai publié près de 200 ouvrages, qui sont traduits dans 45 langues, donc j’ai mes droits d’auteurs’.

Sur le même sujet: