L’intelligence artificielle, l’outil qui manquait à Netflix pour lutter efficacement contre le partage de comptes ?

L’entreprise informatique Adobe lance un outil qui pourrait régler le problème de partage de comptes de Netflix. Il s’agit tout simplement d’un système de détection de partage des identifiants basé sur l’intelligence artificielle.

Adobe pourrait bien avoir trouvé sa nouvelle poule aux œufs d’or. Alors que la concurrence se fait de plus en plus rude sur le marché du streaming et que les principaux acteurs cherchent des solutions pour attirer et conserver leurs abonnés, avec notamment une offre plus abordable, le partage de comptes représente encore aujourd’hui une véritable plaie à laquelle certains ont décidé de s’attaquer. Traversant une période difficile, Netflix a en effet décidé de se livrer à une guerre sans merci contre cette pratique, sans que cela porte forcément ses fruits. Mais l’outil d’Adobe pourrait changer la donne.

Surveiller le comportement des utilisateurs

L’outil en question, baptisé Primetime Account IQ, a pour but de permettre « aux plateformes de streaming vidéo d’identifier et de comprendre l’activité de partage des informations d’identification, de mesurer l’impact de l’application d’actions et de monétiser efficacement le comportement des abonnés ». Le message a le mérite d’être clair.

Grâce à l’intelligence artificielle et l’apprentissage automatique, le logiciel est en mesure de comprendre les habitudes d’utilisation des abonnés et d’identifier les moments où un nouvel utilisateur intervient et donc, quand a lieu le partage de compte.

Mais l’utilité de Primetime Account IQ ne s’arrête pas là, car l’outil développé par Adobe se veut également une aide pour analyser l’impact des actions visant à convaincre les « profiteurs » à s’abonner à la plateforme de streaming plutôt que de profiter du compte d’un proche. L’IA pourra en effet indiquer à Netflix – ou à Disney, Apple ou Amazon – dans quelle mesure les messages invitants les « profiteurs » d’un compte à s’abonner fonctionnent.

Pour l’heure, aucune annonce de partenariat n’a été faite, mais l’outil d’Adobe semble parfaitement répondre aux prières de Netflix pour qui le partage de comptes représente un manque à gagner de plus de 9 milliards de dollars chaque année. Nul doute que cette technologie pourrait l’intéresser ou l’inspirer à développer son propre logiciel basé sur l’IA.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20