Les marchés:
Markten inladen...

JEUDI 06 AOûT

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

Les Belges sont les plus gros gaspilleurs de vêtements de toute l’Europe

Logo Business AM
Lifestyle

21/01/2020 | Marc Horckmans | 3 min de lecture

Pixabay

En Europe, personne ne jette plus de vêtements que le consommateur belge. C’est ce qui ressort d’un rapport de la marque de mode Labfresh, basé sur une enquête menée dans quinze pays.

Voici un secteur dans lequel personne ne nous bat, mais il n’y a pas vraiment de quoi être fier. Les chercheurs ont calculé qu’un Belge jette en moyenne près de 15 kilos de vêtements chaque année. La République tchèque occupe la deuxième place avec 10,2 kilos, suivie du Portugal (8 kilos) et de l’Autriche (7 kilos).

Le consommateur de mode le plus modeste d’Europe vit en Espagne, où l’on produit à peine 2,1 kg de déchets de vêtements par habitant. La Finlande, la Pologne et la Hongrie restent également en dessous de la limite des trois kilos.

170 tonnes par an

‘Au total, la Belgique produit en moyenne près de 170 tonnes de déchets de vêtements par an’, a calculé Labfresh. ‘D’autres pays européens peuvent avoir des volumes plus importants, mais si l’on considère la production de déchets individuels, la Belgique produit en moyenne 14,8 kilos par habitant. Aucun autre marché de l’étude ne fournit un chiffre plus élevé.’

En volume total, l’Italie est le plus grand pollueur sur le marché européen de l’habillement. Le top 10 comprend également le Portugal, l’Autriche, la Grande-Bretagne, la Belgique, la République tchèque, le Danemark, l’Espagne, la Finlande et l’Allemagne.

Lire aussi: Les jeunes seraient plus consuméristes que leurs parents

L’étude montre également que seulement 10,1 % des déchets de vêtements belges sont recyclés d’une manière ou d’une autre. Pour 81,8 % des vêtements mis au rebut, l’incinérateur ou la décharge est la destination finale. C’est le même score que l’Italie.

Le rapport souligne également qu’il y a quatre ans, les 15 pays de l’étude ont produit ensemble plus de 2 millions de tonnes de déchets textiles.

Près d’un quart de ces stocks ont été éliminés dans un incinérateur. Cependant, plus de 57 % des déchets ont fini dans une décharge. À peine 10 % se sont retrouvés dans le circuit des vêtements d’occasion, tandis que 8 % sont retournés à l’industrie textile grâce au recyclage.

Lire aussi: Contre le changement climatique, le ‘köpskam’ suédois menace l’industrie de la mode

Source: BusinessAM


Pour aller plus loin...


Logo Business AM

Business AM | Stocks