Les Belges préfèrent tant et plus les voitures d’occasion aux neuves: quelles sont les marques les plus populaires ?

Les données de 2021 le confirment: sur le plan de l’automobile, le marché de l’occasion continue d’étendre sa domination vis-à-vis du marché du neuf. Les marques les plus populaires restent essentiellement les mêmes.

D’après les chiffres de la fédération du secteur automobile, Traxio, 709.605 véhicules d’occasion ont été immatriculés en 2021. Soit une hausse de 7,5%. En revanche, on observe une chute de 11,2% sur le marché du neuf, avec 383.123 immatriculés l’an dernier. Le niveau le plus bas depuis 35 ans.

Un phénomène que nous vous expliquions en ce début d’année par plusieurs raisons:

  • Face à la crise des semi-conducteurs, les voitures neuves ont connu de nombreux retards de livraison.
  • Or, avec la crise sanitaire, les acheteurs voulaient acquérir leur propre véhicule rapidement pour éviter les transports en commun: obtenir une voiture d’occasion demeure l’option la plus rapide.
  • Le prix des voitures neuves ne cesse d’augmenter, ce qui en décourage certains.
  • Face au flou entourant les règles relatives aux types de motorisation qui seront en vigueur à l’avenir, opter pour une occasion permet de temporiser avant de se décider pour une neuve.

Un quatuor de tête inchangé depuis trois ans

Selon les statistiques de Traxio divulguées ce mardi par La Libre, les marques « leaders » du marché de l’occasion en 2021 ont été, dans l’ordre: Volkswagen (plus de 84.000 véhicules vendus), BMW (près de 67.000), Opel (55.000) et Mercedes (quasiment 52.000). Un quatuor qui est le même qu’en 2020 et 2019.

La cinquième place est revenue l’année dernière à Peugeot (plus de 45.000). Avant, elle avait été occupée par Renault (2020) et Ford (2019).

Sans surprise, les marques qui se vendent le plus sur le marché de l’occasion sont aussi celles qui se vendaient le plus sur le marché du neuf quelques années plus tôt. La logique est la même au niveau de la motorisation. En effet, près de la moitié (46,3%) des véhicules d’occasion nouvellement immatriculés en 2021 étaient dotées d’un moteur diesel. Soit le double de sa part sur le marché sur le neuf. Quand on jette un coup d’œil dans le rétro, on s’aperçoit que le diesel avait occupé près de la moitié des ventes de véhicules neufs… en 2017.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20