Les marchés:
Markten inladen...

SAMEDI 30 MAI

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

Les autocraties ne sont pas les seules à surveiller leurs citoyens

Logo Business AM
Économie

19/09/2019 | Arnaud Lefebvre | 3 min de lecture

Un nombre croissant de pays, autocraties et démocraties confondues, suivent l’exemple de la Chine et utilisent l’intelligence artificielle pour la surveillance des citoyens. Telle est la conclusion principale d’un rapport du Carnegie Endowment for International Peace. Au moins 75 pays utilisent activement des outils d’IA tels que la reconnaissance faciale pour surveiller leurs citoyens. 

Les chercheurs insistent sur le fait que la liste n’inclut pas seulement les autocraties. Les démocraties telles que les États-Unis et la France sont également comprises dans l’indice des pays où une forme de surveillance de l’IA est appliquée.

Huawei

Les entreprises de technologie chinoises dirigées par Huawei et Hikvision fournissent une partie importante de la technologie de surveillance d’intelligence artificielle aux pays du monde entier.

D’autres sociétés telles que NEC Corporation (Japon) et Cisco, IBM et Palantir (États-Unis) sont également d’importants fournisseurs internationaux d’outils de surveillance d’intelligence artificielle.

« J’espère que les citoyens poseront des questions approfondies sur l’utilisation de ce type de technologie et sur son impact », a déclaré l’auteur du rapport, Steven Feldstein, professeur de sciences politiques à la Boise State University de l’État de l’Idaho, aux États-Unis.

Une grande partie des projets cités par le rapport sont liés au concept de ville intelligente. Les autorités municipales installent une série de capteurs, de caméras et d’autres dispositifs connectés pour collecter des informations. Huawei est l’un des principaux fournisseurs de ces plates-formes. Ces systèmes peuvent être utilisés pour gérer les flux de trafic ou réaliser des économies d’énergie.

« Mais de plus en plus, ces applications sont également utilisées pour la surveillance et la sécurité du public. »

Démocraties et surveillance des citoyens

Un nombre important de gouvernements démocratiques en Europe et ailleurs dans le monde s’empressent d’installer de tels systèmes. Ces systèmes incluent la reconnaissance faciale, les contrôles automatisés aux frontières ainsi que des outils algorithmiques permettant de prédire les crimes.

« Un peu plus de la moitié des démocraties avancées du monde utilisent des systèmes de surveillance d’IA, aux niveaux national et local. ». Feldstein mentionne entre autres le Brésil, l’Allemagne, l’Inde et Singapour.

« Je pensais que ces pratiques avaient lieu principalement dans les États du Golfe ou des pays comme la Chine. »


Pour aller plus loin...


Logo Business AM

Business AM | Stocks

Logo Business AM

Business AM | Les + vus

Logo Business AM

Business AM | Dit, c’est dit !