Les ‘asymptomatiques’ seraient responsables de plus de la moitié des transmissions du virus

Corona België
Isopix

Une nouvelle étude, menée par des chercheurs des Centers for Disease Control and Prevention (CDC) américains et publiée dans la revue médicale JAMA Open Network, affirme que plus de la moitié des transmissions du Covid-19 seraient dues aux personnes asymptomatiques.

‘Je pense qu’il y a suffisamment de cas de personnes asymptomatiques qui transmettent le virus à beaucoup d’individus pour affirmer qu’elles jouent un rôle important dans le processus’, estime le professeur de l’université Johns Hopkins, Eili Klein, interrogé par le Huffington Post suite à la parution de l’étude.

Deux types de porteurs ‘asymptomatiques’

Mais tout d’abord, il est important de définir clairement ce que l’on entend par personnes ‘asymptomatiques’. Selon Eili Klein, celles-ci sont de deux types:

  • Les porteurs qui ne développeront jamais aucun symptôme, ou seulement de très légers qui passent relativement inaperçus.
  • Et les porteurs pré-symptomatiques, qui peuvent faire circuler le virus, mais qui ne présentent pas encore les symptômes d’une infection au Covid-19.

Dans les deux cas, ces ‘porteurs silencieux’ diffusent le virus.

59% des transmissions

Or, d’après la nouvelle étude publiée sur JAMA Open Network, ces personnes asymptomatiques seraient responsables de 59% des transmissions.

Dans le détail, 35% d’entre elles seraient le fruit d’un contact avec un porteur pré-symptomatique et 24% auraient lieu suite à un contact avec un porteur complètement asymptomatique.

Tester…

Se limiter à tester seulement les personnes symptomatiques, comme la Belgique l’a fait à l’automne avant de finalement changer son fusil d’épaule, éluderait donc plus de la moitié du problème de la transmission du virus.

Par conséquent, les chercheurs des Centers for Disease Control and Prevention à la base de cette étude appellent à ‘tester de façon stratégique les personnes qui ne sont pas malades’.

Une telle stratégie impliquerait donc de tester l’ensemble des contacts de chaque cas confirmé.

… Et tracer

Le traçage de ces cas contacts de personnes positives devrait donc impérativement être amélioré, estime Eili Klein.

En conclusion, cette étude intitulée ‘SARS-CoV-2 Transmission From People Without COVID-19 Symptoms’ souligne une fois de plus l’importance du respect des gestes barrières par tout un chacun, même en l’absence de symptôme: port du masque, distanciation, lavage de mains, etc.

Lire aussi: