Les 3 blockchains les plus prometteuses selon le plus jeune milliardaire de la crypto au monde

Dans une interview accordée au site spécialisé Decrypt, Sam Bankman-Fried a nommé les trois réseaux blockchain qu’il estimait les plus intéressants, après Bitcoin et Ethereum.

Pourquoi est-ce important ?

À peine trentenaire, Bankman-Fried est devenu l'une des personnalités les plus riches et les plus influentes du monde de la crypto. Au moment d'écrire ces lignes, le fondateur de la plateforme d'échanges FTX pèse quelque 26,5 milliards de dollars.

Le premier choix de Sam Bankman-Fried (« SBF » pour les geeks de la crypto) n’a rien d’une surprise. On le sait, il est tombé sous le charme de Solana (SOL). Il a fait l’éloge de cette blockchain ultra-rapide à plusieurs reprises en 2021, que nombre de médias tels que Business Insider appellent invariablement « Ethereum killer » (même si les personnes derrière le vaste projet SOL n’aiment pas entendre ce comparatif agressif).

Dans l’interview récente avec Decrypt, il réaffirme son appréciation pour SOL. « Solana a fait quelque chose auquel très peu de blockchains ont même pensé (…), quelque chose qui est en train de se développer », évoque-t-il. « Il s’agit de l’une des rares chaînes qui ont vraiment une trajectoire plausible pour atteindre le niveau que vous devriez atteindre si vous souhaitez une utilisation à l’échelle industrielle. »

« Tueuse » malgré elle

N’en déplaise aux concepteurs, dans l’approche de Solana, il y a ce petit quelque chose de la « tueuse d’Ethereum »: Solana veut offrir la polyvalence d’Ethereum, mais avec une vitesse plus élevée et un prix plus bas. Le projet fonctionne selon un nouveau concept de « preuve de l’histoire ».

Alors, pour l’heure, la capitalisation boursière totale de Solana (42 milliards de dollars) reste dérisoire par rapport à celle d’Ethereum, qui, selon les données de CoinMarketCap, oscille autour des 366 milliards de dollars.

Cependant, une note récente de Bank of America a souligné que le mécanisme de « preuve historique » de la blockchain garantit de faibles coûts de transaction, une facilité d’utilisation et une évolutivité. Comparé à Ethereum, connu pour ses coûts de transaction élevés, c’est une bouffée d’air frais.

Choix moins évidents

Le deuxième choix de Bankan-Fried se porte sur Avalanche (AVAX), moins évident selon Decrypt . Après tout, cette autre « tueuse d’Ethereum » se positionne en rivale de Solana.

Fondée par la figure académique de la blockchain Emin Gün Sirer, Avalanche recueille les louanges en masse de communauté crypto qui l’apprécient pour sa solidité technique.

« C’est une vraie chaîne, c’est une chaîne cool, l’équipe gère les affaires et s’investit beaucoup dans le travail », explique SBF. Il estime cependant que le niveau de mise à l’échelle d’Avalanche n’est pas tout à fait ce à quoi il s’attendait, mais : « Cela ne veut pas dire que je m’y connais mieux et qu’eux ne le savent pas. Ils finiront peut-être par avoir raison sur ce qu’il faut prioriser. »

Actuellement, le jeton Avalanche AVAX est classé numéro 12 dans le classement des cryptomonnaies de CoinMarketCap. L’actif numérique a une capitalisation boursière de près de 20 milliards de dollars et son prix a été multiplié par six au cours de la dernière année.

Bien enveloppé

Le troisième choix de SBF pour la blockchain la plus prometteuse a de quoi en décevoir plus d’un car il ne s’agit pas d’un projet précis mais d’une catégorie: les « wrappers » ou « jetons enveloppés » (wrapped tokens). Un wrapper est un jeton dont la valeur est liée à celle d’une cryptomonnaie sous-jacente. Ce sont des versions synthétiques de jetons populaires comme ETH et BTC, qui facilitent les transferts moins chers et plus faciles sur d’autres blockchains que les natives.

Les versions « enveloppées » continueront probablement de croître avec le temps.

Enfin, Sam Bankman-Fried prédit tout de même que Bitcoin « restera au centre de l’écosystème crypto ».

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20