Les 10 erreurs les plus courantes des tradeurs débutants en cryptomonnaie

(Isopix)

Le marché des cryptomonnaies est très ouvert. Tout le monde peut se lancer dedans. Il suffit d’avoir un ordinateur, une connexion internet et un petit capital de départ. Malheureusement, de nombreux débutants ont très vite tout perdu. Pour aider les débutants, voici les 10 erreurs à ne pas commettre pour se lancer dans les cryptomonnaies.

Le site spécialisé en cryptomonnaie Cointelegraph avait recensé ces conseils il y a quelque temps. Mais aujourd’hui, alors que l’ethereum, le bitcoin ou encore le dogecoin s’envolent, ces conseils sont d’autant plus utiles. Et en vérité, ils sont même intemporels.

1. Commencer avec de l’argent réel

Il n’y a aucune raison qui impose à un tradeur débutant de commencer avec de l’argent réel. Surtout quand de nombreuses plateformes comme Tradingview, vous proposent de faire du paper trading.

Le paper trading consiste à réaliser des opérations fictives. Il permet de s’exercer à réaliser des échanges en Bourse sans mettre de l’argent en jeu. Selon plusieurs tradeurs professionnels, c’est le parfait tremplin vers la réalité.

Commencer les échanges boursiers demande de comprendre les règles d’entrée, de sortie et de gestion des risques. Et les apprendre avec de l’argent réel est à vos risques et périls. Il est toujours mieux de s’exercer un peu avant de commencer.

2. Ne pas avoir de ‘stop loss’

Les novices ont tendance à investir en suivant leurs émotions. Et cela implique qu’il refuse souvent d’accepter leurs pertes.

Toutefois, la capacité la plus importante qu’un tradeur doit avoir est d’accepter les pertes et de passer au produit suivant. Les pertes d’argent sont souvent liées à un manquement dans cette compétence.

Définissez un ‘stop loss’. Et surtout, ne déplacez pas ce curseur, même si la transaction ne suit pas le chemin que vous avez, car vous perdriez beaucoup d’argent.

Qu’est-ce qu’un ‘stop loss’ ? Il s’agit d’un ordre de vente qui n’est exécuté que lorsqu’un produit passe en dessous d’un prix prédéterminé. Cela se fait automatiquement dès que le stop loss est défini. Vous minimisez donc vos pertes, car vous quittez l’investissement avant qu’il ne chute trop.

Un exemple pour illustrer

Vous avez acheté une part dans une cryptomonnaie par le passé pour 300 dollars. Selon le cours actuel, votre part est évaluée à 350 dollars.

Il est alors judicieux de sécuriser maintenant votre profit. Vous pouvez décider, par exemple, de fixer votre ‘stop loss’ à 320 dollars. La vente de vos parts se déclenchera si le prix de la cryptomonnaie passe en dessous de 320 dollars.

Imaginons que le cours baisse d’un coup à 318 dollars. Le déclencheur est activé et votre ordre est exécuté pour 318 euros.

La plupart des plateformes de trading (Coinbase, Kraken, Binance) ont une fonction stop loss.

3. Ne pas maintenir un équilibre

Les tradeurs qui réussissent sont ceux qui maintiennent un portefeuille équilibré.

Un tradeur expérimenté a fourni au Cointelegraph un exemple concret d’un portefeuille équilibré. Il explique qu’il ne détient que 10% de ses actifs nets en cryptomonnaie. Et ses investissements en cryptomonnaie sont composés de 70% de titres à long terme, de 15% de liquidités et de 15% de cryptomonnaies avec lesquels il peut négocier. ‘Je ne négocie qu’avec 15% de mon portefeuille et ce portefeuille dans son ensemble ne représente que 10% de ma valeur nette’, explique-t-il.

Il est important de penser régulièrement à un rééquilibrage. Il s’agit de ramener son portefeuille d’actif aux proportions décidées dans votre plan d’investissement.

Supposions que votre plan indique 70% d’obligations et 30% d’actions. Si les obligations performent en un an, votre portefeuille ressemblera plus à 72% d’obligations et 28% d’actions. Il est d’usage de revendre une partie de ses obligations et d’investir dans des actions pour récupérer votre portefeuille original.

Comment cela se passe avec les cryptomonnaies ? Vous achetez plusieurs monnaies avec un plan fixe. Si une cryptomonnaie monte fortement, le rapport entre les monnaies change. Vous vendez une partie de la cryptomonnaie qui performe pour l’investir dans vos autres monnaies. Lors du rééquilibrage, vous augmentez votre rendement sans rien faire.

4. Réinjecter de l’argent dans une transaction perdante

Investir et faire du trading sont deux choses totalement différentes. Un investisseur va placer son argent dans un produit auquel il croit et qui devrait lui rapporter un rendement à long terme. Un tradeur croit en l’élan du produit sur du court terme. Il change rapidement ses pions de place.

Les tradeurs doivent donc comprendre les risques de leur métier. S’ils atteignent leur ‘stop loss’, ils doivent passer un autre actif. Point. Ce n’est pas le moment de réinjecter de l’argent dans le produit en baisse en espérant qu’il remonte.

5. Ne pas tenir un journal

Pour être un bon tradeur, vous devez toujours être responsable de vos actions. Et pour cela, la meilleure solution est de tenir un journal de vos échanges. Toutefois, il ne s’agit pas de seulement indiquer ce que vous avez acheté ou vendu, pour quel prix et à quel moment. Votre journal doit également contenir votre processus de réflexion, vos émotions quand vous gagnez ou perdez et les résultats de vos actions. C’est le meilleur moyen pour apprendre de ses erreurs. Vous éviterez ainsi de les répéter.

6. Risquer plus que les pertes supportables

Les gens investissent dans les cryptomonnaies parce qu’ils sont attirés par l’idée de gagner beaucoup d’argent. Beaucoup pensent qu’il suffit d’être au bon endroit au bon moment. Et ils finissent par investir énormément d’argent, bien plus que ce qu’ils peuvent se permettre de perdre. Si ce n’était finalement pas le bon moment, c’est la banqueroute assurée.

7. Ne pas avoir un capital significatif

L’argent attire l’argent, dit le proverbe. De nombreux tradeurs débutants sont aveuglés par l’espoir de se créer des coffres remplis d’or sans bouger de leur canapé. Mais c’est une fausse réalité, à moins d’avoir un très bon capital de départ.

Pour devenir tradeur professionnel, il faut pouvoir vivre de ses rendements. Cela implique de payer ses factures, son loyer, sa nourriture, ses hobbies, etc. Pour cela, il faut que les profits couvrent vos dépenses sans impacter sur votre montant de départ. Dans la plupart des régions du monde, cela nécessite au moins 50.000 à 100.000 dollars de mise de départ et un rendement régulier d’au moins 10%.

Et dans les faits, c’est très difficile à atteindre. En conséquence, de nombreux tradeurs novices sont soumis à un stress important lorsque leurs rendements commerciaux espérés ne correspondent pas aux résultats réels.

8. Utiliser l’effet de levier

Lorsque la rentabilité d’une entreprise est supérieure au capital emprunté, on parle d’effet de levier. En empruntant de l’argent, l’entreprise a réussi à investir pour augmenter ses bénéfices.

Ne faites pas cela avec les cryptomonnaies. Ne faites pas d’emprunt dans l’espoir que les cryptomonnaies vont vous rapporter bien plus que le montant à rembourser. Il n’y a pas de meilleur moyen de perdre son argent rapidement.

Les investisseurs le savent: le bras de levier est une arme à double tranchant. Il peut augmenter les rendements d’une transaction rentable ou augmenter les pertes. L’effet de levier est uniquement destiné aux tradeurs qui ont de l’expérience et des années entières sans déficit.

9. Avoir trop peu d’informations ou des informations incorrectes

Les nouveaux tradeurs échouent souvent parce qu’ils ne se sont pas assez informés sur les actifs, les performances passées ou le système pump & dump – qui fait gonfler artificiellement les cours boursiers sur base de déclarations fausses, trompeuses ou exagérées. Vous risquez alors d’être espionné, piraté ou même dépouillé, si vous investissez dans une escroquerie.

Informez-vous le plus complètement possible. La connaissance est le pouvoir!

De plus, les tradeurs novices sont souvent ‘terribles en analyse technique’, sait Cointelegraph. Ils identifient des modèles qui n’existent pas ou ne comprennent pas tous les indicateurs. Commencez par des niveaux de support et de résistance simples ou par des indicateurs simples, comme les moyennes ou les exponentielles.

10. Suivre le troupeau

Les jeunes tradeurs, peu confiants en eux, auront souvent plus l’habitude de suivre les autres comme un mouton. Investir trop ou suivre à la lettre les dépenses de votre idole peut vous faire perdre beaucoup. Les tradeurs expérimentés ont l’habitude de se retirer du métier quand il y a trop de monde. Mais les jeunes tradeurs ne savent pas encore quand partir et restent parfois bien trop longtemps dans un actif.

En outre, de nombreux investisseurs dans les cryptomonnaies suivent aveuglément les appels d’inconnus ou d’étrangers, notamment sur Twitter. Il n’y a pas de chemin plus sûr vers la ruine financière. Vous n’êtes pas à l’abri d’une personne malintentionnée, manipulant les foules à son propre avantage.

Conclusion

Si vous disposez d’un bon capital de départ et que vous apprenez les bases et à gérer les risques, vous pouvez être rentable. La règle d’or reste de ne pas investir ce que vous n’êtes pas prêt à perdre. Enfin la clé d’un bon tradeur est d’avoir un plan et, que quoi qu’il arrive, se tenir à ce plan.

En savoir plus: