Le Royaume-Uni sur son île: les fermetures de frontières entraînent de nombreuses perturbations

Douvres, ce lundi matin. – Isopix

De nombreux pays européens ont décidé de fermer leurs frontières aux personnes en provenance du Royaume-Uni, suite à la découverte outre-Manche d’une variante plus contagieuse du coronavirus, engendrant ainsi un chaos croissant. La décision française de restreindre également le trafic de fret menace même de perturber l’approvisionnement alimentaire de la Grande-Bretagne.

Afin de préserver l’Europe continentale d’une nouvelle mutation plus contagieuse du coronavirus découverte dans les îles britanniques, de nombreux pays européens ont introduit une interdiction d’entrée sur leur territoire aux personnes en provenance du Royaume-Uni.

Par précaution, la Belgique a décidé ce week-end d’interdire les vols et trains en provenance du Royaume-Uni. Avant notre pays, les Pays-Bas avaient été les premiers à interdire les vols en provenance du Royaume-Uni. Depuis lors, d’autres pays leur ont emboîté le pas, dont la France, l’Allemagne, l’Italie, la Suisse, le Portugal, etc.

Londres

Suite à la découverte de la nouvelle souche de Sars-CoV-2, les autorités britanniques avaient, elles, décidé de reconfiner Londres, ainsi qu’une partie de l’Angleterre, des zones où la variante est rapidement devenue la plus courante, selon l’agence britannique de statistiques (ONS). Cette décision a toutefois engendré dès samedi soir des mouvements de foule, notamment dans les gares de la capitale britannique, de nombreuses personnes tentant d’échapper au confinement.

La gare de St Pancras à Londres, dimanche 20 décembre 2020. – Isopix

Des perturbations ont également été signalées dans plusieurs aéroports d’Europe continentale. Et notamment en Allemagne où des dizaines de passagers en provenance du Royaume-Uni se sont retrouvés coincés dans la nuit de dimanche à lundi.

‘Nous sommes à l’aéroport de Hanovre et nous sommes retenus contre notre gré, nous nous sommes fait tester et avons interdiction de quitter les lieux en attendant les résultats’, s’est notamment plaint une passagère allemande au quotidien Bild.

Douvres

Mais la situation était encore bien plus chaotique au port de Douvres depuis la nuit dernière, la France n’autorisant plus le trafic de fret pendant au moins 48 heures. Ou plus exactement, le fret est autorisé, mais pas les chauffeurs des camions qui le transportent. Avec pour conséquence que des miliers de camionneurs se sont retrouvés bloqués au Royaume-Uni.

Le trafic n’est pas interdit dans l’autre sens, mais les chauffeurs de camion n’osent plus faire la traversée vers les îles britanniques de peur d’y être coincés indéfiniment.

Approvisionnement alimentaire

Environ 10.000 camions traversent quotidiennement la Manche entre Calais et Douvres. Un blocage entraine donc un sérieux impact sur les chaînes d’approvisionnement britanniques. Les restrictions menaceraient même l’approvisionnement alimentaire britannique.

La Fédération britannique de l’alimentation (FDF) a tweeté dimanche soir: ‘La suspension du trafic de fret accompagné du Royaume-Uni vers la France pourrait sérieusement perturber l’approvisionnement du Royaume-Uni en denrées alimentaires fraîches pour Noël’. Toujours selon la FDF, le gouvernement britannique doit ‘persuader d’urgence les Français d’exempter le fret accompagné de l’interdiction’.

Une réunion d’urgence des États membres de l’UE est prévue ce lundi afin de définir une approche coordonnée.

Lire aussi: