Brexit: toujours pas de fumée blanche en vue, ni de mouchoir blanc

Michel Barnier, négociateur en chef de l’Union européenne pour les accords de Brexit. (EPA-EFE/JULIEN WARNAND)

Le négociateur de l’UE, Michel Barnier, affirme qu’il ‘reste engagé’ à conclure un accord commercial avec le Royaume-Uni. Il souligne toutefois que dans la mesure où l’UE respecte la souveraineté du Royaume-Uni, ‘nous attendons la même chose en retour’.

Le tweet de Michel Barnier fait suite à une interview du ministre britannique de la Santé, qui a déclaré à trois reprises sur la BBC que l’UE ‘formulait des exigences déraisonnables’.

Le différend sur la pêche demeure l’un des points de friction majeurs dans les négociations autour du Brexit, tout comme la création de conditions de concurrence équitables qui rationalisent les relations commerciales entre les deux blocs commerciaux.

Le Parlement européen avait fixé comme date limite dimanche soir afin que tout accord puisse encore être lu et ratifié par les parlementaires britanniques et européens avant le 31 décembre, date à laquelle la période transitoire du Brexit expirera irrévocablement.

Si les parlements n’ont pas approuvé d’accord commercial d’ici là, le Royaume-Uni se retirera du marché unique et les échanges commerciaux avec l’ancien État membre de l’UE seront menés conformément aux règles de l’Organisation mondiale du commerce.

Dans la mesure où il n’y avait toujours pas de fumée blanche dimanche soir, il semble que les pourparlers se poursuivront durant la période de Noël.

Lire aussi: