Le réseau social de Donald Trump est toujours sur les rails et son lancement est imminent

L’application Truth Social, le réseau social commandé par Donald Trump, sera lancée le 21 février prochain, à en croire sa description sur l’App Store. Une date qui n’a rien d’anodin puisqu’elle marquera la journée des Présidents.

L’ancien président des États-Unis n’a toujours pas accepté sa défaite aux dernières élections présidentielles de 2020. Il l’a d’ailleurs fait savoir à de nombreuses reprises depuis lors, même s’il ne dispose plus de la même tribune qu’auparavant. En réponse à son bannissement des réseaux sociaux lié à l’attaque du Capitole le 6 janvier 2021, Donald Trump a décidé de lancer sa propre plateforme sociale : Truth Social.

Comme son nom le suggère, la « vérité » sera au cœur du réseau social, par opposition à ce que l’on trouve sur Twitter et Facebook, d’après le principal intéressé. Selon les captures d’écran publiées sur l’App Store, Truth Social se rapprochera assez fortement de l’ex-réseau social préféré de Donald Trump : Twitter. Ici, pas question de tweeter ni de retweeter, les publications sont appelées des « vérités » et les repartages des « revérités ».

Le futur grand réseau social américain ?

Bien que sa visibilité ait largement diminué en raison de son absence des réseaux sociaux traditionnels, Donald Trump compte encore aujourd’hui de nombreux partisans américains. Nul doute qu’il pourra compter sur eux lors des prochaines élections américaines, mais aussi pour rejoindre son fameux Truth Social. De là à faire le poids face aux mastodontes Twitter et Facebook, il y a peu de chances.

La dernière tentative de tribune en ligne de Donald Trump s’est avérée être un échec. En mai dernier, il a en effet lancé un blog sur lequel il publiait des messages concis, comme sur Twitter. Mais, faute d’intérêt, le blog a été fermé un mois seulement après son lancement.

Le fait que l’ancien président américain fut le seul à pouvoir publier dessus a certainement contribué à cet échec. Or, ici, la société de médias en charge du développement de Truth Social, Trump Media and Technology Group (TMTG) qui appartient évidemment à Trump, semble avoir appris de ses erreurs puisqu’il devrait effectivement s’agir d’un réseau social comme on l’entend traditionnellement. Les utilisateurs pourront donc partager leur avis sur divers sujets – leurs « vérités » – et partager ou commenter ceux des autres.

Est-ce que ça sera suffisant pour concurrencer Twitter et Facebook? Là encore, il y a peu de chances, mais Truth Social devrait malgré tout attirer de nombreux utilisateurs. Des plateformes telles que Parler ou Gettr où la liberté d’expression est assurée à son extrême sont plutôt populaires, mais auprès d’un public restreint aux idées plutôt conservatrices.

Un véritable empire médiatique

Mais le magnat de l’immobilier ne compte pas s’arrêter à un seul réseau social. Il souhaite en effet mettre sur pied un véritable empire médiatique pour contrer le monopole des FAANG – comprenez Facebook, Amazon, Apple, Netflix et Google –, rien que ça. Avec TMTG, Donald Trump pourrait donc lancer son propre service de streaming, ainsi que sa chaine d’informations, histoire de concurrence un vieil ennemi : CNN.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20