Joe Biden : « Donald Trump reste un danger pour la démocratie »

Il y a exactement un an aujourd’hui que des partisans de Trump ont pris d’assaut le Capitole à Washington D.C. Le président américain Joe Biden a prononcé un discours au Capitole pour commémorer cet événement. Il y a été très tranchant envers son prédécesseur Donald Trump. « Il reste un danger pour la démocratie », a-t-il déclaré.

Pourquoi est-ce important ?

Il y a un an, les partisans de Trump ont pris d'assaut le Capitole parce qu'ils n'étaient pas d'accord avec les résultats de l'élection présidentielle américaine de 2020. Beaucoup d'entre eux sont convaincus à ce jour que Biden a "volé" l'élection. Cinq personnes ont été tuées lors de cet assaut.

Beaucoup de gens se souviennent sans doute des images de la prise d’assaut du Capitole. Des centaines de partisans de Trump ont envahi le bâtiment pour empêcher Biden d’être nommé président des États-Unis. Les partisans démocrates ont qualifié la prise d’assaut du Capitole « d’attaque contre la démocratie ». Du côté républicain, en revanche, on pouvait entendre que « les combattants de la liberté étaient pleinement dans leur droit. »

L’assaut a été donné après un discours enthousiaste de Trump. Il y soulignait que les démocrates avaient volé l’élection. Il continue d’ailleurs à le faire jusqu’à ce jour.

« Une toile de mensonges »

Dans un discours rappelant les événements du 6 janvier, M. Biden a été très tranchant à l’égard de son prédécesseur. « Nous devons être absolument clairs sur ce qui est vrai et ce qui est un mensonge. Voici la vérité : un ancien président des États-Unis a créé et diffusé un tissu de mensonges sur les élections de 2020. Il l’a fait parce qu’il privilégie le pouvoir aux principes », a déclaré M. Biden. « Il n’est pas capable d’accepter qu’il a perdu. » A noter : Trump n’a pas été mentionné nommément.

« L’ancien président et ses partisans ont décidé qu’ils ne pouvaient gagner qu’en supprimant votre voix et en sapant nos élections », a poursuivi le président. M. Biden a accusé M. Trump d’essayer de perpétuer un « gros mensonge » et a déclaré qu’une « bataille pour l’âme de l’Amérique » était en cours, ainsi qu’une lutte à l’intérieur et à l’extérieur du pays entre les forces de la démocratie et de l’autocratie.

Réaction de Trump

Trump avait une réponse prête immédiatement après le discours : « Il (Biden) a utilisé mon nom aujourd’hui pour diviser davantage l’Amérique. Ce théâtre politique n’est qu’une distraction du fait que Biden a complètement échoué. » Trump accuse également son successeur de « détruire » le pays, avec une « politique folle d’ouverture des frontières, des élections corrompues, une politique énergétique désastreuse, des mandats inconstitutionnels et des fermetures d’écoles dévastatrices ».

Trump lui-même avait également prévu une conférence de presse aujourd’hui, mais il l’a finalement annulée. Il s’exprimera très probablement sur l’assaut lors d’une conférence de presse le 15 janvier prochain en Arizona.

En tout cas, l’ancien président américain reste populaire auprès des électeurs républicains. Il a déjà laissé entendre qu’il pourrait se représenter à la présidence en 2024.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20