Le remdesivir a déjà rapporté 900 millions de dollars à Gilead

Gilead productie remdesivir
PPE Agency

Le médicament antiviral remdesivir, utilisé pour les malades hospitalisés du Covid-19, a déjà rapporté à son fabricant Gilead Sciences près de 900 millions de dollars au troisième trimestre, a annoncé le laboratoire pharmaceutique américain mercredi dans une mise à jour de ses résultats financiers pour le troisième trimestre.

À la faveur des ventes de ce produit, initialement développé en vain contre la fièvre hémorragique Ebola, le groupe a ainsi vu son chiffre d’affaires trimestriel augmenter au total de 17% à 6,58 milliards de dollars, contre 5,6 milliards de dollars il y a un an, faisant plus que dépasser les attentes du marché. D’ailleurs, Gilead tire la majeure partie de son chiffre d’affaires des médicaments contre le VIH et le sida.

Au cours du dernier trimestre, ceux-ci ont représenté un chiffre d’affaires de près de 4,6 milliards de dollars, contre 4,2 milliards de dollars un an plus tôt. Selon le groupe, l’antiviral Veklury (dont le principe actif est le remdesivir) a été le premier médicament à être approuvé par l’organisme de réglementation américain FDA.

L’explosion de ses ventes a fait bondir les résultats de la société pharmaceutique. Le président Donald Trump avait également reçu le médicament, principalement vendu aux Etats-Unis, lorsqu’il avait contracté le virus.