Le nouveau système d’exploitation de Microsoft, Windows 11, a une date de sortie

Après 6 années de bons et loyaux services, Windows 10 s’apprête à être remplacé par un tout nouveau système d’exploitation signé Microsoft. Ce dernier sera lancé le 5 octobre prochain.

Pourquoi est-ce important ?

Avec plus de 80% des parts de marché des systèmes d’exploitation des PC "grand public", Windows – toutes versions confondues – est un mastodonte incontournable. Chaque nouvelle mise à jour majeure est quelque chose d’important pour les utilisateurs, de même que pour les fabricants d’ordinateurs, et amorce un véritable bouleversement.

Après avoir levé le voile sur Windows 11 en juin dernier, le géant technologique Microsoft s’est enfin décidé à dévoiler la date de sortie de son prochain système d’exploitation. Ce sera le 5 octobre prochain. Cette mise à jour majeure est évidemment synonyme de révolution pour les utilisateurs de Windows qui disposent d’un PC compatible – sujet épineux pour Microsoft qui, suite à une communication désastreuse, avait dû faire plusieurs précisions pour éclaircir la situation. Avec une sortie prévue le 5 octobre prochain, la firme de Redmond a encore quelques semaines devant elle pour peaufiner les derniers détails et éviter un fiasco au lancement de Windows 11.

Un lancement en plusieurs étapes

Une bonne nouvelle pour commencer : la migration vers Windows 11 sera gratuite – pour les machines éligibles –, à l’image de ce qu’avait proposé Microsoft avec Windows 10. D’ailleurs, pour l’actuel système d’exploitation, la mise à niveau vers Windows 11 sera offerte durant une période limitée – sans plus de précision pour le moment. Il ne faudra donc pas trop tarder pour l’installer.

Le lancement de la première mise à jour majeure de Windows est donc prévu pour le 5 octobre prochain, mais celui-ci se fera en plusieurs phases. Les nouveaux appareils éligibles seront les premiers à en profiter. La mise à jour leur sera en effet proposée lors de leur première configuration.

Après quoi, ce sera aux ordinateurs déjà en circulation de profiter de Windows 11. La mise à jour sera en effet disponible dans les semaines et mois suivant le 5 octobre. Le déploiement du nouveau système d’exploitation prendra donc un certain temps. « Nous nous attendons à ce que tous les appareils éligibles se voient proposer la mise à jour gratuite vers Windows 11 d’ici la mi-2022 », a indiqué Aaron Woodman, directeur général du marketing Windows chez Microsoft.

Votre PC est-il compatible ?

La firme de Redmond se chargera de prévenir les utilisateurs en temps voulu de la disponibilité de Windows 11 sur les ordinateurs éligibles. En attendant, vous pouvez toujours vérifier si votre machine est compatible avec le nouvel OS. Pour cela, il vous suffit d’installer le logiciel dédié PC Health Check de Microsoft.

Pour ceux dont l’ordinateur n’est pas assez puissant pour installer Windows 11, sachez tout de même que Microsoft continuera de prendre Windows 10 en charge jusqu’au 14 octobre 2025. Sachez également que la firme américaine n’interdira pas les utilisateurs d’installer son nouvel OS sur des machines officiellement non éligibles à la mise à jour. Les utilisateurs pourront en effet installer Windows 11 manuellement, mais ils devront faire une croix sur Windows Update, ainsi que sur les correctifs de sécurité.

Une refonte visuelle complète

Windows 11, c’est avant tout une révolution visuelle. Comme à chaque mise à jour majeure, la firme de Redmond a revu et corrigé le design de son système d’exploitation qui s’éloigne assez fortement de l’actuel Windows 10. Visuellement, le nouvel OS est plus moderne, plus aéré.

Il est également question de pouvoir télécharger les applications Android sur son PC. Une nouveauté qui ne sera malheureusement pas disponible au lancement de Windows 11. Il faudra en effet attendre très certainement 2022 pour profiter de cette nouvelle fonctionnalité.

D’autres nouveautés plus modestes sont également au programme, mais il faudra attendre le déploiement de Windows 11 pour découvrir toutes leurs subtilités.

À lire également:

Plus
Lire plus...
Marchés