Le Jeff Bezos chinois va faire don de 2,3 milliards de dollars à des œuvres de bienfaisance, poussé dans le dos par Pékin

Richard Liu, fondateur du géant chinois de l’e-commerce JD.com, a annoncé son intention de donner 2,3 milliards de dollars en actions à des fins caritatives. Une nouvelle illustration de la pression mise par Pékin sur ses grosses fortunes, et encore plus sur celles liées à la tech.

Précisément, Richard Liu va donner environ 62,4 millions d’actions ordinaires de classe B de JD.com « à une fondation tierce à des fins caritatives ». Les actions de la société d’e-commerce ont clôturé à 75,08 dollars l’unité mardi, dernier jour de négociation avant l’annonce. Chacune de ces actions, appelées American depositary receipts (ADR), représente deux actions sous-jacentes de JD.com, précise Business Insider.

Aucun détail n’a été divulgué concernant la date du don. On ne sait pas non plus à quelle fondation Richard Liu donnera une partie de sa fortune. Les médias chinois croient savoir qu’il optera pour une cause éducative et/ou environnementale.

JD.com, introduit en bourse sur le NASDAQ en 2014, fonctionne selon les mêmes principes qu’Amazon. Ce qui vaut à Richard Liu le surnom de « Jeff Bezos chinois ». Sa fortune est toutefois très éloignée de celle son pendant américain: 16,6 milliards (avant l’annonce du don) contre 176 milliards, d’après les données de Bloomberg.

Prospérité commune

Cette annonce de don est loin d’être la première de la part d’un milliardaire chinois. Depuis plusieurs mois, nombre d’entre eux annoncent se séparer d’une partie de leur richesse pour en faire profiter des œuvres de bienfaisance.

Ce n’est bien sûr pas un hasard: ils s’alignent sur la stratégie dite de « prospérité commune » déployée par Pékin. Objectif: atteindre une répartition moins inégale des richesses. Dans le même temps, le Parti communiste a choisi de se lancer dans une campagne de répression du secteur technologique national.

Les hommes les plus riches de Chine ont donc été poussés à faire don de leur fortune. Citons, pêle-mêle, les 2,3 milliards de dollars donnés par Wang Xing (Meituan), les 2,2 milliards de Lein Jun (Xiaomi) et les 77 millions de Zhang Yiming (ByteDance). D’après Business Insider, en quelques mois, le montant total des dons de ces magnats de la tech a atteint les 10 milliards de dollars.

De nombreuses entreprises chinoises se sont aussi engagées l’an dernier à faire don d’une partie de leurs profits: 7,7 milliards de dollars de la part de Tencent ou encore 1,5 milliard de dollars de Pinduoduo.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20