‘Le bitcoin est plus comparable au cuivre qu’à l’or’

Bitcoin et cuivre. – Isopix

De nombreux investisseurs considèrent le bitcoin comme une alternative numérique à l’or, mais Jeffrey Currie, responsable de la recherche sur les matières premières chez Goldman Sachs, n’en est pas convaincu. Selon lui, le bitcoin comporte plus de risques que l’or. Par conséquent, il compare plutôt la cryptomonnaie au cuivre.

L’or est un investissement populaire lorsque l’inflation atteint un niveau record. En raison de sa rareté et de l’impossibilité d’en fabriquer, le métal précieux est l’un des moyens les plus adaptés lorsqu’il s’agit de protéger ses actifs contre une perte de pouvoir d’achat. De nombreux experts et investisseurs comparent le bitcoin à l’or, car seuls 21 millions d’exemplaires de la cryptomonnaie pourront être fabriqués au total.

Le bitcoin comme cuivre numérique

Cependant, tout le monde ne semble pas convaincu de la validité de cette comparaison. Selon Jeffrey Currie, investir dans le bitcoin est beaucoup trop risqué pour pouvoir tenir la comparaison avec l’or, a-t-il déclaré dans une interview accordée à CNBC mardi. Selon lui, le bitcoin partage davantage de caractéristiques avec le cuivre. ‘L’or est fondamentalement un investissement sans risque si quelqu’un veut se prémunir contre une inflation galopante. Ce n’est pas le cas du cuivre et du bitcoin’, a fait valoir le spécialiste des matières premières. ‘La dernière décennie a prouvé qu’un investissement dans le bitcoin n’est pas sans risque.’

Tout comme celui du bitcoin, le cours du cuivre a déjà été très volatil cette année. Le 3 janvier, le prix du métal était de 3,56 dollars par livre, mais le 24 février, il était déjà passé à 4,30 dollars. Au cours des mois suivants, le cuivre a fluctué entre 3,5 et 4 dollars avant de franchir le plafond de 4,8 dollars le 10 mai. Actuellement, le prix oscille autour de 4,65 dollars.

Une bonne et une mauvaise inflation

Selon Jeffrey Currie, il est important de distinguer la bonne inflation de la mauvaise avant de décider dans quoi investir pour se prémunir contre une perte de pouvoir d’achat. ‘On parle de bonne inflation lorsqu’elle est le résultat d’une augmentation de la demande. Vous pouvez vous protéger contre ce type d’inflation en achetant du bitcoin, du cuivre et du pétrole’, explique-t-il.

‘L’or, en revanche, est la meilleure protection contre la mauvaise inflation, lorsque l’offre est insuffisante. Pensez à la pénurie actuelle de puces électroniques, par exemple’, a poursuivi le spécialiste des matières premières. En avril, il avait également déclaré que l’on ne pouvait pas comparer le bitcoin à l’or, car ‘la valeur de la cryptomonnaie peut chuter le jour où une meilleure monnaie numérique voit le jour’. ‘Nous pensons qu’il est trop tôt pour que le bitcoin puisse concurrencer l’or en tant que valeur refuge en période d’inflation croissante’, avait-il encore déclaré. ‘Les deux peuvent coexister.’

Toujours selon Jeffrey Currie, les matières premières physiques ont été jusqu’à présent la meilleure protection contre l’inflation, car ‘elles dépendent de la demande et non des taux de croissance’. ‘Par conséquent, elles couvrent l’inflation inattendue à court terme, qui se produit lorsque le niveau de la demande globale dépasse l’offre dans les dernières phases du cycle économique’, a conclu le spécialiste.

Pour aller plus loin:

Lire plus
Marchés