Les marchés:
Markten inladen...

MERCREDI 05 AOûT

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

L’avenir pour le big data ? Les bandes magnétiques

Logo Business AM
Tech

06/03/2019 | Arnaud Lefebvre | 2 min de lecture

Après le grand retour du vinyle, c’est maintenant le tour de la bande magnétique. Même si la technologie de la bande magnétique a largement disparu de notre quotidien, il s’avère qu’elle est maintenant essentielle au cloud. Les géants de la technologie tels que Google, Amazon et Microsoft ainsi que certaines des plus grandes institutions de recherche du monde telles que la NASA utilisent toutes des bandes magnétiques pour archiver leur données en sécurité.

Ample stockage

Mark Lantz dirige une équipe du laboratoire de recherche d’IBM à Zurich. Les chercheurs s’intéressent à la technologie avancée de la bande magnétique. En 2017, l’équipe de Lantz a découvert un moyen pour stocker 201 gigaoctets de données sur un pouce carré de bande. Cela signifie qu’un bobine de bande pas plus grosse que la paume de votre main peut stocker un volume de données aussi important que celui de 330 ordinateurs portables. Grâce aux avancées telles que celle Lantz, la bande magnétique dépasse maintenant le disque dur qui a du mal à suivre la croissance explosive des données.

Avantages

Sur le plan du big data, la bande magnétique présente certains avantages par rapport aux autres technologies de stockage. Dans un monde de plus en plus numérique où le cloud est vulnérable aux pirates informatiques et aux cyberattaques, la bande offre la possibilité d’un stockage hors ligne sécurisé. Son prix est également avantageux. Un disque dur portable d’un téraoctet coûte environ 50 dollars alors qu’une cartouche de bande magnétique de la même capacité ne coûte que 5 dollars.

« Les anciennes technologies ne meurent pas toujours. Parfois, on trouve simplement de nouveaux moyens pour qu’elles soient pertinentes », conclut le magazine Quartz.


Pour aller plus loin...


Logo Business AM

Business AM | Stocks