L’acquisition de la Bourse de Milan fait bondir le chiffre d’affaires d’Euronext

L’opérateur boursier paneuropéen Euronext a vu son chiffre d’affaires bondir de 56% au deuxième trimestre, grâce à l’acquisition de la Bourse de Milan, et a enregistré un bénéfice net en légère hausse.

Le chiffre d’affaires de la société gestionnaire de sept places boursières européennes, parmi lesquelles la Bourse de Bruxelles, a été de 328,8 millions d’euros, dont 89,6 millions d’euros générés par les activités du groupe Borsa Italiana, dont le rachat a été finalisé fin avril.

A périmètre constant, les revenus ont augmenté de 3,5% par rapport au deuxième trimestre de 2020.

Le groupe enregistre un bénéfice net également en hausse de 5,6%, à 86,6 millions d’euros entre avril et juin 2021.

Ces données sont légèrement supérieures aux attentes du consensus d’analystes de Factset, qui tablaient sur un chiffre d’affaires de 313 millions d’euros et un bénéfice net de 87 millions d’euros.

Dans le détail, le chiffre d’affaires des activités de courtage ont baissé de 6% à périmètre constant, mais ont augmenté de 26,1% en intégrant les volumes de la Bourse de Milan.

Celui des activités « post-trade » (le paiement et le transfert de propriété des titres échangés en Bourse) continue d’augmenter, de 18,5% à périmètre constant par rapport au second trimestre de 2020.

Euronext a réalisé 62 nouvelles introductions de sociétés ou de fonds, au cours du trimestre, ce qui a permis de générer 48,2 millions d’euros de revenu (+9,5% à périmètre constant).

L’abondance de liquidités et la bonne performance des marchés boursiers profitent aux introductions en Bourse (IPO) dans le monde.

Au second trimestre 2021, 597 IPOs ont été enregistrées pour un montant de 111,6 milliards de dollars à l’échelle mondiale, soit une hausse de 206% en volume et 166% en valeur par rapport à la même période de 2020, en pleine crise du Covid, selon le cabinet EY.

Euronext gère les places boursières de Paris, Amsterdam, Bruxelles, Dublin, Lisbonne, Oslo et désormais de Milan, où sont cotées 1.900 sociétés pour une capitalisation totale cumulée de 6.400 milliards d’euros.

Pour aller plus loin:

Plus
Lire plus...
Marchés