La ‘star Ebola’, ‘un super choix’ : voici celui qui va murmurer à l’oreille de Joe Biden pendant 4 ans

Ron Klain. Crédit: Isopix.

Bien que Donald Trump ne reconnaisse toujours pas sa défaite, Joe Biden accélère le pas dans sa transition vers la Maison-Blanche. Alors que l’annonce était attendue bien plus tard ce mois-ci, le démocrate vient de nommer son futur chef de cabinet, Ron Klain. C’est en tout cas ce qu’a révélé un communiqué rédigé par l’équipe en charge de la transition présidentielle.

‘L’expérience longue et diversifiée de Ron Klain et sa capacité à travailler avec des gens de tous les horizons politiques sont précisément ce dont j’ai besoin pour un chef de cabinet de la Maison-Blanche alors que nous sommes confrontés à ce moment de crise et rassemblons à nouveau notre pays’, a déclaré Joe Biden. 

Il est vrai que le futur chef de cabinet connaît le job en long et en large. Âgé de 59 ans et diplômé en droit de Harvard, Ron Klain a été, dans le passé, le chef de cabinet  à la vice- présidence de Joe Biden entre 2009 et 2011 sous l’investiture d’Obama. Il a aussi été l’ancien chef de cabinet à la vice-présidence de Al Gore (sous le mandat de Bill Clinton). 

Mais Biden et Klain se connaissent depuis bien plus longtemps. En 1980, l’avocat, alors fraîchement diplômé, avait déjà travaillé pour le démocrate qui à l’époque, était sénateur du Delaware.

Bien au-delà de leurs collaborations précédentes, le choix de Joe Biden est particulièrement ciblé. Sous la présidence de Barack Obama, Ron Klain a coordonné, en 2014, la réponse de la Maison-Blanche à la crise Ebola. Surnommée la ‘star Ebola’ à l’époque, sa gestion avait été saluée par les experts en santé publique.

Un ‘super choix’ pour  vaincre le Covid?

L’annonce de Joe Biden a été saluée sur la toile par l’ensemble des démocrates. La sénatrice Elizabeth Warren, a d’ailleurs qualifié la nouvelle de ‘super choix’ : ‘Ron Klain comprend l’ampleur de la crise sanitaire et économique. Il a l’expérience pour diriger cette prochaine administration’, a-t-elle déclaré sur Twitter. D’après le New York Times, Ron Klain aurait d’ores et déjà accepté d’occuper cette fonction.

Il est vrai que les démocrates ont du pain sur la planche. Et s’il faut avoir les nerfs solides pour occuper cette fonction et résister aux attaques incessantes de Trump, il faut aussi avouer qu’aux États-Unis, l’épidémie sévit à nouveau…

Hier, l’État de New York a d’ailleurs annoncé qu’à compter de ce vendredi, les restaurants, les bars et les clubs de gym fermeraient à 22h00. Les rassemblements de plus de 10 personnes seront également interdits.  Si un deuxième confinement n’a pas encore été envisagé, celui que les Américains aiment appeler le ‘président élu’ tient en tous les cas à être plus que paré pour faire face au virus. 

Un recomptage en Géorgie

L’annonce survient alors que Trump conteste toujours sa défaite. Au milieu de cette bataille, l’État de Géorgie a également annoncé hier qu’il allait procéder à un recomptage manuel des votes. ‘La différence entre les deux candidats à la présidence est si faible que nous n’avons pas d’autre choix que de recompter les votes à la main’, a déclaré M. Raffensperger, le secrétaire d’État de Géorgie. 

Selon les résultats actuels, Joe Biden devancerait Trump de 14.111 voix, soit une différence de 0,3 %. En Géorgie, un recomptage peut être demandé dès que la marge est inférieure à 0,5 %.