La justice italienne a arrêté Carles Puigdemont

Carles Puigdemont, l’ancien président de la Catalogne, a été arrêté jeudi sur l’île italienne de Sardaigne. Puigdemont y avait atterri en avion depuis Bruxelles pour assister à une réception à L’Alguer, l’une des villes italiennes où l’on parle le catalan.

Des policiers italiens en civil ont procédé à l’arrestation en vertu du mandat d’arrêt délivré par la Cour suprême espagnole. L’arrestation a été confirmée par un avocat du parti de Carles Puigdemont.

Il sera remis aujourd’hui à la justice italienne, qui décidera ensuite s’il sera libéré ou remis à l’Espagne.

L’Espagne veut poursuivre Puigdemont pour son rôle dans le référendum illégal de 2017 sur l’indépendance de la Catalogne. Il risque 25 ans de prison en Espagne.

En juillet dernier, le Tribunal de l’Union européenne a levé l’immunité parlementaire de « l’ex-président » et des « ex-consultants » Toni Comín et Clara Ponsatí. Jusque-là, le trio bénéficiait d’une immunité en vertu de leur statut de membre du Parlement européen.

Pour aller plus loin:

Plus
Dernière mise à jour:
Dernière mise à jour:
Lire plus...
Marchés
BEL20