La complaisance des investisseurs risque de les toucher de plein fouet: « Les actions pourraient chuter de 20% si la Fed porte les taux d’intérêt à 4,5% »

Selon l'investisseur de premier plan Ray Dalio, les investisseurs regardent encore l'avenir avec des lunettes bien trop roses. "Ils sous-estiment à quel point l'inflation sera encore élevée à long terme", note-t-il. En conséquence, ils s'attendent à ce que la Réserve fédérale change le fusil d'épaule dès l'année prochaine. Et ce alors que de nouvelles hausses de taux d'intérêt pourraient être nécessaires.

En début de semaine, les marchés boursiers ont connu une brève paniq

Cet article premium est réservé aux abonnés
Devenez un abonné et obtenez un accès immédiat et illimité à tous les articles. Maintenant à partir de 1,99€/mois.

Oui, je veux avoir accès à tous les articles premium
Peut être annulé à tout moment
Déjà abonné ? Connectez-vous .
Plus d'articles Premium
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20