iOS 16, M2, MacBook Air…: toutes les annonces de la keynote WWDC d’Apple

Ça y est, Apple a lancé les festivités de sa Worldwide Developers Conference avec sa traditionnelle keynote. Une conférence durant laquelle le géant des technologies présente, entre autres, les nouvelles versions de ses systèmes d’exploitation. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que pour cette reprise des keynotes en présentielle – du moins en partie –, Apple a placé la barre haut.

Comme à son habitude, la firme à la pomme a démarré avec la présentation de ce qui touche le plus de monde ; la nouvelle version du système d’exploitation de l’iPhone, iOS 16. Les mots d’ordre de cette mise à jour majeure sont intelligence, partage, communication, ainsi que de nouvelles fonctionnalités de personnalisation.

iOS 16

  • Écran verrouillé : iOS 16 apporte de nombreuses nouveautés au niveau de l’écran verrouillé. Avec cette mise à jour, les utilisateurs pourront pleinement personnaliser cet écran qui, in fine, est très consulté. Ainsi, les utilisateurs pourront modifier à leur guise l’horloge qui s’affiche, tant au niveau de la couleur que de la police. Ils pourront également jouer avec les éléments de leur fond d’écran pour les faire apparaitre correctement, où ils le souhaitent sur l’écran verrouillé de leur iPhone.
    • Les notifications sur l’écran de verrouillage peuvent aussi être personnalisées, afin qu’elles ne noient pas l’écran, via un système de défilement.
  • Messages : l’application de messagerie d’Apple gagne de multiples améliorations notables, dont la possibilité de corriger facilement une faute de frappe, d’annuler un message envoyé ou encore de marquer une conversation comme non lue pour y revenir plus tard. De plus, la fonction SharePlay débarque aussi dans Messages.
  • Mode concentration amélioré : avec iOS 16, la fonction Concentration devient encore plus efficace, afin de permettre aux utilisateurs de rester concentrés sur leur tâche. Ainsi, Safari pourra n’afficher que les onglets liés au boulot durant la journée, afin qu’ils ne soient pas tentés par des onglets parasites.
  • Dictée : la fonction de dictée devient plus intelligente. Elle reconnait davantage ce que ses utilisateurs lui disent. La fonction Live Text a aussi été revue et corrigée pour comprendre plus efficacement le texte affiché dans une vidéo.
  • Apple Pay Later : iOS 16 introduit une nouvelle fonctionnalité de paiement, Apple Pay Later. Cette dernière permet de payer un achat effectué via Apple Pay en plusieurs fois, sans intérêt ni frais de retard.

On note également que la version améliorée de Plans, l’application de cartographie d’Apple, propose davantage de cartes avec modélisations 3D. La Belgique et la France sont concernées. De plus, il sera désormais possible de planifier jusqu’à 15 itinéraires à l’avance, d’y ajouter des arrêts via Siri et de les envoyer depuis un Mac vers un iPhone.

watchOS 9

Après avoir passé en revue les améliorations apportées à Home et CarPlay, la firme de Cupertino s’est penchée sur la prochaine version de watchOS, le système d’exploitation de l’Apple Watch.

Il faut l’avouer, les nouveautés annoncées ne sont pas à la hauteur de nos espérances. Au final, watchOS 9 est un peu décevant, bien qu’il intègre des améliorations et nouveautés.

  • Trois nouvelles mesures d’effort font leur apparition dans l’application Exercice, mais uniquement pour la course. watchOS 9 utilise l’accéléromètre et le gyroscope de l’Apple Watch pour suivre la forme de votre course, la longueur de votre foulée et le temps de contact avec le sol.
  • Le nouvel OS introduit l’outil « zones de fréquence cardiaque » pour avoir une idée de son niveau d’intensité à tout moment. watchOS 9 veut en effet prévenir ses utilisateurs des moments de faiblesse cardiaque potentiellement inquiétants.
  • Les utilisateurs pourront configurer des intervalles de distance et de temps lors de leur entrainement, afin de s’exercer. La montre enverra un retour haptique et vocal pour indiquer quand changer de mode pendant l’entrainement.
  • L’application sommeil a été améliorée, il sera plus facile de connaitre la durée des différents stades de sommeil (paradoxal, de base et profond).

De nouveaux cadrans et interfaces sont évidemment de la partie.

Apple Silicon M2

C’était l’une des annonces les plus attendues de la conférence : Apple officialise la nouvelle génération de son processeur maison destiné aux Mac, l’Apple Silicon M2.

Cette nouvelle puce se veut évidemment plus puissante – à bien des niveaux – que sa petite sœur, la M1, jusqu’à 18% plus rapide et 1,9 fois plus rapide que la « dernière puce de PC portable à 10 cœurs ». Gravée en 5nm, la M2 offre des performances GPU 25% supérieures à celle de la M1 à la même puissance et jusqu’à 35% de plus à pleine puissance.  

MacBook Air M2

Et comme on pouvait s’y attendre, l’officialisation de l’Apple Silicon M2 se fait en parallèle de la présentation d’un premier appareil doté de cette puce, le MacBook Air. Pour l’occasion, le PC a droit à une révision de son design.

Le MacBook Air 2022 arbore en effet une conception plus carrée. Le port MagSafe est de la partie, la rumeur avait donc vue juste. On notera la présence d’une prise jack, ainsi que celle de 4 haut-parleurs. L’appareil est particulièrement fin puisqu’il ne mesure que 11,3 mm d’épaisseur. Décliné en 4 coloris (gris, métal, doré et noir), le MacBook Air M2 dispose d’un écran 13,6 pouces Liquid Retina montant jusqu’à 500 nits. Une autonomie de 18 heures est annoncée.

Le prix pour le MacBook Air M2 démarre à 1.519 €.

MacBook Pro M2

Le second appareil à profiter du nouveau processeur Apple est le MacBook Pro. D’une diagonale de 13 pouces, le nouveau MacBook Pro ne profite pas, contrairement au MacBook Air 2022, d’un nouveau design. En résumé, seul le processeur change. Il sera commercialisé prochainement au prix de 1.619 €.

macOS Ventura

En clôture du chapitre Mac, Apple dévoile la nouvelle mise à jour du système d’exploitation dédié ; macOS Ventura.

  • La grosse nouveauté repose sur l’option Stage Manager. Cette dernière permet de centrer et de mettre en avant la fenêtre qui est actuellement utilisée. De quoi rendre la vie plus facile à celles et ceux qui ont tendance à travailler sur plusieurs fenêtres à la fois.
  • Safari permet de partager des onglets avec des amis, afin que tout le monde puisse les consulter en même temps. Il est d’ailleurs possible de savoir quel onglet un contact est en train de consulter.
  • La sécurité sur Safari est à nouveau renforcée avec Passkey. Cette fonction fait intervenir Touch ID pour sécuriser davantage son Mac.
  • Continuité : la fonction qui permet d’utiliser différents appareils Apple comme écran supplémentaires au Mac permet également de switcher facilement de la webcam de l’ordinateur à celle d’un autre appareil, celle d’un iPhone, par exemple.

iPadOS 16

Les nouveautés apportées par iOS 16 se retrouvent sur la mise à jour majeure d’iPadOS, notamment l’édition d’un message et l’annulation d’un message envoyé. Certaines de macOS Ventura aussi. Les fonctions de collaboration pour le travail sont au cœur de cette nouvelle version, insiste Apple. Ainsi, les membres d’une discussion sont automatiquement ajoutés à un document partagé, afin qu’ils puissent aisément le consulter, mais aussi le modifier.

L’app « Free Form » servira de tableau blanc pour les équipes de travail ou autre. Chacun pourra participer et y inscrire des notes, épingler des post-it ou encore dessiner des schémas, afin de rendre plus visible le fruit d’un brainstorming. Elle sera disponible tant sur iPad que sur iPhone et Mac.

La majorité des nouvelles mises à jour majeures seront disponibles dès cet automne, à une date encore inconnue, mais elle devrait logiquement concorder avec la keynote de rentrée d’Apple.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20