Hopium Machina: la berline française à l’hydrogène avec 1.000 km d’autonomie pour une puissance de 500 chevaux

L’entreprise Hopium a présenté sa berline à l’hydrogène lors du salon Vivatech. Il s’agit du tout premier modèle de ce nouveau constructeur français qui a décidé de miser sur l’hydrogène. Toujours sur le banc de test, les précommandes pour cette voiture ont été lancées cette semaine.

Olivier Lombard ne fait pas les choses à moitié quand il se lance dans la construction automobile. Le plus jeune champion des 24 heures du Mans a lancé sa propre marque, qui doit allier l’expérience de conduite et les enjeux climatiques. Il a ainsi décidé de lancer le premier constructeur automobile 100% à hydrogène avec Hopium.

Et cette semaine, le premier modèle roulant a été présenté : Hopium Machina. Une berline qui roule entièrement à l’hydrogène, rechargé en 3 minutes et qui sait effectuer 1.000 km en un seul plein. Une belle autonomie pour ce nouveau type de moteur, similaire aux voitures à essence ou diesel et jusqu’à deux fois celle d’une électrique.

Hopium annonce également une vitesse de pointe de 230 km/h et une puissance de 500 chevaux. Une voiture performante qui saura attirer les amateurs de beaux bolides. Pour son design, Lombard a visé haut puisqu’il a fait appel au designer Félix Godard, qui a notamment travaillé sur la Model 3 de Tesla et la Lucid Air.

Et son prix est à la hauteur de ses performances, 120.000 euros seront nécessaires pour en posséder une. Les précommandes ont été lancées cette semaine avec un simple acompte de 410 euros.

Le pari risqué

Les voitures à l’hydrogène sont considérées comme une alternative écologique aux moteurs thermiques. Toutefois, peu de constructeurs se lancent dans cette aventure. Certains n’y croient pas du tout. Et c’est la voiture électrique qui est devenue la star de la mobilité écologique.

Pourtant, l’hydrogène a de bons atouts dans sa manche. Il offre une meilleure autonomie que l’électrique et un rechargement en quelques minutes. Il évite les déchets liés aux énormes batteries électriques et se base sur une source d’énergie inépuisable et écologique si l’hydrogène est produit avec de l’électricité verte. De nombreux transports en commun ont déjà pris son parti.

Mais dans le secteur des voitures personnelles, cela ne prend pas. Olivier Lombard est convaincu de son utilité et de sa facilité d’utilisation puisqu’il a concouru pendant 7 ans avec des voitures à l’hydrogène.

Aujourd’hui, le gros problème de ces voitures est qu’il n’existe que peu de stations de recharge. En Belgique, il n’existe que 5 pompes de ce type, dont une seule en Wallonie, à Herve, qui vient d’ouvrir en juin.

Pour aller plus loin:

Plus
Lire plus...
Marchés