Grâce à la Model 3, Tesla s’empare du marché européen

Isopix

En 2019, une voiture électrique sur trois vendue en Europe de l’Ouest aura été une Tesla. De quoi faire de l’entreprise d’Elon Musk le leader incontesté du marché européen, au nez et à la barbe des cadors locaux que sont Volkswagen et Renault. La Model 3 est loin d’être étrangère à ce succès.

Avec 109.500 voitures livrées en Europe de l’Ouest, 2019 aura été l’année de Tesla sur ce marché. Portée par son dernier modèle plus abordable, la Model 3, la firme d’Elon Musk est parvenue à doper ses ventes de 274%, selon les données compilées par le consultant spécialisé Matthias Schmidt auxquelles Les Echos ont eu accès.

Ce dernier-né a représenté 85% des ventes de Tesla. Ce qui signifie que plus d’une voiture électrique sur quatre vendue en Europe l’an dernier était une Tesla Model 3. Cette dernière est d’ailleurs l’une des raisons principales qui expliquent la récente envolée boursière de Tesla, qui vient de franchir la barre des 100 milliards de dollars de valorisation.

Lire aussi: Elon Musk en route pour toucher un bonus record chez Tesla

epa

Plus que Volkswagen et Renault réunis

Avec des telles ventes, le constructeur américain est devenu le leader incontesté du marché ouest-européen des véhicules 100% électriques. Son dauphin, Volkswagen, n’a lui écoulé que 51.000 voitures de ce type (e-Golf et Audi e-Tron) l’an dernier, deux fois moins que Tesla. Et à peine plus que le troisième du classement, Renault, qui affiche 45.700 exemplaires livrés.

Au total, ce sont 350.000 voitures électriques qui ont été vendues durant l’année 2019 en Europe.

Autre statistique impressionnante à mettre au crédit de la firme d’Elon Musk: Tesla a réalisé plus de ventes de voitures que le constructeur japonais Honda sur le marché européen, toutes motorisations confondues.

Lire aussi: Tesla finit sur une bonne note une année mouvementée: 50% de livraisons en plus par rapport à 2018

Au plus haut aux Pays-Bas

Les Pays-Bas ont constitué une excellente locomotive pour les ventes de Tesla en 2019. Nos voisins du nord sont en pleine transition énergétique et un changement réglementaire prévu pour ce mois de janvier les a poussés à se ruer vers les véhicules électriques avant la fin de l’année.

Tesla a eu beau envoyer l’essentiel de son stock européen outre-Moerdijk, le constructeur n’est pas parvenu à répondre entièrement à la demande, selon Les Echos qui citent certains experts.

L’année 2020 s’inscrira-t-elle dans la lignée de 2019 pour Tesla et le marché européen des voitures électriques ? Rien n’est moins sûr. Il y a fort à parier que les champions Made in EU mettront les bouchées doubles pour reconquérir leur jardin et surtout, respecter les objectifs de l’UE en termes d’émissions de CO2.