Elon Musk en route pour toucher un bonus record chez Tesla

Le CEO de Tesla, Elon Musk
Tesla-CEO Elon Musk. – Isopix

La récente envolée de l’action Tesla rapproche son CEO et fondateur, Elon Musk, d’un bonus de près de 350 millions de dollars. Cette première tranche fait partie d’un programme plus large d’incentives pouvant atteindre 50 milliards.

L’action du constructeur de voitures électriques Tesla a terminé la journée de mardi à près de 538 dollars à la Bourse de New York. Ce qui valorise le capital de l’entreprise à 97 milliards de dollars, soit plus que Ford et General Motors réunis. L’envolée du titre est assurément une bonne nouvelle pour les investisseurs, mais également pour l’emblématique CEO de la société, Elon Musk.

Lire aussi: L’action Tesla franchit la barre historique des 500 dollars, son patron rêve lui de faire parler ses voitures

En effet, le Financial Times rappelle ce mercredi que si la valorisation de Tesla franchit la barre des 100 milliards de dollars (554,8 dollars par action), et s’y maintient pendant six mois, Elon Musk touchera alors un bonus de près de 350 millions de dollars en actions. Dans le même temps, l’entreprise devra également afficher un chiffre d’affaires de 20 milliards de dollars ou un bénéfice ajusté de 1,5 milliard de dollars.

Un tel bonus constituerait l’une des primes les plus importantes jamais accordées dans le monde des affaires. Pourtant, cette somme demeurerait bien peu de chose en regard de la valeur de sa participation, à hauteur de 18,9%, dans Tesla. Une valeur qui a doublé ces six derniers mois pour culminer à 18,3 milliards de dollars, pour l’instant.

De bon augure pour Elon Musk, la banque d’investissement Jefferies a récemment augmenté son prix cible à 600 dollars par action Tesla. Ses analystes estiment par ailleurs que les ventes de voitures de Tesla devraient atteindre la rentabilité en 2020.

Un bonus total de 50 milliards de dollars

Aussi important soit-il, ce bonus de 350 millions de dollars n’est que la première tranche d’un programme beaucoup plus large d’incentives pouvant atteindre 50 milliards de dollars. Ce plan, mis en place en 2018 en remplacement du salaire d’Elon Musk, est destiné à le maintenir à la tête de l’entreprise.

Pour percevoir la totalité de ces 50 milliards, Elon Musk a encore du pain sur la planche. Il devra faire passer les revenus annuels de Tesla de 24 milliards de dollars aujourd’hui à 175 milliards d’ici 2028, et le bénéfice sous-jacent de 2 à 14 milliards. Quant à la valorisation de l’entreprise, elle devra atteindre 650 milliards de dollars.

La prochaine tranche de bonus sera atteinte lorsque la valorisation de Tesla se montera à 150 milliards de dollars, et ainsi de suite de 50 milliards en 50 milliards. Chaque palier est également assorti d’autres objectifs financiers à remplir. Et bien sûr, Elon Musk doit conserver son poste de CEO pour y prétendre.

Lire aussi: