Voici les 10 CEO les plus inspirants dans le monde de la tech

Non, Tim Cook ne fait pas partie du top 10 établi par Hired. Son rapport ‘2019 Brand Health’ pour lequel 3.800 travailleurs issus du secteur technologique ont été interrogées vient de sortir.

10. Anne Wojcicki, 23andMe

epa

Les noms de Anne Wojcicki et 23andMe ne vous disent rien? Pourtant, cette spécialiste en biotechnologies pèse tout de même 690 millions de dollars et son entreprise analyse le code génétique des particuliers. Le but? Déceler des pathologies et des maladies chez les clients, voire les anticiper. Anne Wojcicki est la dernière femme de ce top 10, mais certainement pas la seule.

9. Marissa Mayer, ex-Yahoo

epa

Marissa Mayer s’est fait connaitre dans le monde de la tech en devenant CEO de Yahoo, une entreprise qu’elle a redressée. Passée 13 ans chez Google, l’entrepreneuse s’est trouvé un nouveau défi avec Lumi Labs qui développe des applications autour de l’intelligence artificielle. Celle qui combine vie de famille et vie au travail – elle a trois enfants – cherche justement des collaborateurs. À bon entendeur…

8. Susan Wojcicki, YouTube

epa

Non pas une, mais deux sœurs Wojcicki dans ce top 10. Susan, l’aînée, est tout simplement la CEO de YouTube. Passée par différentes branches de la maison mère Google, c’est en 2014 qu’elle a pris la tête de la plateforme vidéo. Une plateforme qui s’est transformée au fur et à mesure que les concurrents débarquaient sur le marché. On peut citer Twitch bien sûr, spécialisé dans le gaming, mais aussi le Chinois TikTok, ou encore le Français Dailymotion, largué depuis longtemps.

YouTube est donc un service de streaming vidéo, mais c’est aussi YouTube Music qui doit se faire une place parmi les Spotify, Deezer et autre Apple Music.

7. Reed Hastings, Netflix

epa

Reed Hastings a cofondé Netflix en 1997. Il est maintenant le seul maître à bord en tant que président-directeur. L’anecdote veut qu’il ait transformé son entreprise en une plateforme de streaming le jour où il a dû verser 40 dollars pour avoir rendu trop tard un DVD qu’il avait loué. On connait la suite: Netflix, c’est désormais 139 millions d’abonnés et quelque 5.000 employés à travers le monde.

6. Sheryl Sandberg, Facebook

epa

Sheryl Sandberg est une pure femme d’affaires. Elle devient en 2014 l’une des plus jeunes milliardaires grâce à ses actions Facebook. Comme beaucoup de personnalités dans ce classement, elle est également passée par Google, dont elle fut la vice-présidente de 2001 à 2008. Hyperactive, elle trône aussi au sein du conseil d’administration de la Walt Disney Company. Pour l’anecdote, chez Facebook, elle gagne mieux sa vie que le grand patron, Mark Zuckerberg. Elle est pour le moment au cœur de l’actualité suite à la volonté récente de Facebook de proposer sa propre cryptomonnaie, le Libra.

5. Jack Ma, ex-Alibaba

epa

Jack Ma a un caractère bien appuyé qui a fait son succès. Il est bien sûr le fondateur d’Alibaba, le concurrent chinois d’Amazon, qu’il a décidé de quitter cet été. Fondée en 1999, son ex-entreprise compte quelque 103.000 employés aujourd’hui. Ancien professeur d’anglais, difficile de trouver un meilleur exemple d’autodidacte: il a démarré à partir de rien, lançant Alibaba depuis son appartement et en empruntant 60.000 dollars à des amis. La plateforme compte aujourd’hui 750 millions d’utilisateurs actifs… par mois.

4. Mark Zucherberg, Facebook

epa

On ne présente plus Mark Zuckerberg ou Zuckie, pour les intimes. Le fondateur de Facebook est devenu l’une des personnalités les plus connues de la planète, traînant sa carcasse aussi bien devant le Congrès que devant le Parlement européen. Car Facebook et ses ‘petits’ – WhatsApp et Instagram principalement – sont ancrés dans le quotidien de plus d’un milliard d’utilisateurs.

Le prochain défi de Facebook, outre sa cryptomonnaie Libra? Mettre au point son propre assistant vocal, histoire de ne pas laisser Siri, Cortana ou encore Google Assistant seuls à la table.

3.  Satya Nadella, Microsoft

epa

Satya Nadella est né en Inde en 1967, il devient en 2014 le directeur général de Microsoft. L’entreprise que Bill Gates a laissée de côté pour se consacrer à ses actions philanthropiques est passée par toutes les révolutions, ne manquant pas les virages cruciaux des nouvelles technologies: le système d’exploitation, la Xbox, le cloud, le Bitcoin, la Blockchain et enfin l’intelligence artificielle. Satya Nadella a toutefois mis en garde ses concurrents de ne pas aller trop loin dans cette ultime technologie.

2. Jeff Bezos, Amazon

epa

Jeff Bezos est l’unique menace de Bill Gates au classement des plus grandes fortunes du monde. Établi chaque année par Forbes, le dernier en date l’a même vu propulsé à la première place avec ses 131 milliards de dollars début 2019, et 154 milliards actuellement. Le fondateur d’Amazon n’a pourtant pas eu l’enfance facile. Abandonné par son père à la naissance, il doit son salut à un immigré cubain qui épouse sa maman et dont il prend le nom de famille. En sus, Jeff est un enfant surdoué au QI impressionnant.

À 30 ans, c’est le déclic pour lui. Il voit et anticipe l’ampleur que va prendre l’Internet. Il crée Amazon en 1994, voulant bâtir la plus grande librairie du monde. L’entreprise deviendra non seulement la plus grande librairie, mais aussi le plus grand magasin en ligne tout court.

1. Elon Musk, Tesla et SpaceX

Tesla-oprichter Elon Musk op een persconferentie.
Tesla sluit deal met DeepScale – EPA

Elon Musk est une star. En témoignent ses nombreuses apparitions dans la presse people. Les actions de ses entreprises fluctuent en fonction de ses humeurs et de ses frasques, mais tous lui reconnaissent son formidable besoin d’entreprendre. Certes, Elon Musk n’est pas le plus riche. Et il ne possède pas l’entreprise la plus capitalisée au monde. Mais avec SpaceX, il part à la conquête des étoiles, quintessence du rêve du genre humain.

Il a récemment présenté sa nouvelle fusée Starship. C’est elle qui doit nous faire retourner sur la Lune et qui doit nous permettre de coloniser Mars… Entre deux pétards.