L’action Tesla franchit la barre historique des 500 dollars, son patron rêve lui de faire parler ses voitures

C’est donc historique. Avec 524$ dollars au compteur, l’action Tesla a atteint son point le plus haut, faisant un bon de 10% sur les marchés. Le groupe Tesla est évalué maintenant à 94,6 milliards d’euros. De quoi insuffler à Elon Musk quelques idées loufoques, c’est sa marque de fabrique après tout.

Tesla construit 30 fois moins de voitures que le groupe Volkswagen. Pourtant sa société vaut quasiment autant que le géant allemand. Évaluée à 94,6 milliards de dollars, c’est plus que General Motors et Ford réunis. Et presque autant que le groupe Mercedes-Daimler (58 milliards) et BMW (53 milliards) combinés.

Le bon est assez gigantesque, l’action passant de 300$ en octobre dernier à plus de 524$ dollars ce mardi.

Tesla a une longueur d’avance

Une question: pourquoi? Les investisseurs sont enthousiastes pour deux raisons majeures: d’abord, malgré ses problèmes de croissance, l’entreprise a atteint une taille critique suffisante. Notamment grâce à son usine en Chine qui tourne à plein régime, mais aussi avec son projet d’implémentation à Berlin, en Allemagne, le pays de l’automobile. Cette masse critique devrait permettre à Tesla de réduire ses coûts et d’augmenter sa rentabilité. Il faut aussi souligner le fait que la Chine a finalement décidé de retirer moins vite ses subventions pour les voitures électriques.

Elon IMusk à Shangai lors de la présentation de l’usine Tesla en Chine (via AP)

Ensuite et surtout, de plus en plus d’investisseurs croient en Tesla. Son choix radical pour le tout électrique finit par payer et donne à l’entreprise d’Elon Musk une longueur d’avance sur ces concurrents dans cette technologie. Les groupes allemands sont eux toujours en pleine transformation, devant gérer les cours du pétrole et le prix de l’essence et du diesel.

Lire aussi : Tesla devient le plus gros constructeur de véhicules électriques au monde

Nouvelles idées

Si le groupe Tesla se porte bien, Elon Musk, lui reste inchangé. Le milliardaire déborde toujours d’idées et sa dernière en date ne manquera pas d’amuser sa communauté.Qu’il soit pris au sérieux, finalement importe peu, Elon Musk maîtrise l’art du buzz.

Renommé Buff Mage (?) sut Twitter, le génial entrepreneur rêve visiblement de faire parler ses voitures, façon K-2000. Oui. C’est ce qu’il a déclaré dans un tweet du 12 janvier dernier, accompagner d’une vidéo et du commentaire suivant:Les Tesla vont bientôt parler aux gens si vous le désirez. C’est réel’. Et à vrai dire, on le croit sur parole.

 ‘Et, bien sûr, votre voiture pourra flatuler dans leur direction’, a-t-il ajouté. On a plus de doutes sur ce point. Toujours est-il que si Elon Musk en est bien capable, on ne voit pas trop l’intérêt d’une telle technologie pour le grand-public. Peut-être celui de développer une intelligence artificielle au sein du véhicule, personnalisée par la voix.

Plus proche de nous et plus concrètement, le logiciel de commandes vocales a récemment connu une grande mise à jour qui permet d’activer certaines options sans quitter la route des yeux.

Plus
Lire plus...
Marchés