Fox News, Fox Business, Newsmax : les chaînes pro-Trump changent totalement leur fusil d’épaule concernant la fraude électorale

Les chaînes d’information conservatrices Fox News, Fox Business et Newsmax ont commencé lundi soir à retirer leurs affirmations non prouvées concernant la falsification de l’élection présidentielle du mois dernier. Dans les jours qui ont suivi l’élection de Joe Biden, ces diffuseurs avaient propagé des informations selon lesquelles les machines à voter de Dominion et de Smartmatic, deux fabricants de matériel électoral, avaient été trafiquées.

Dans la vidéo ci-dessous, John Tobacco, l’un des présentateurs de Newsmax, concède que ces affirmations étaient basées sur des ‘opinions’ et n’étaient donc pas des faits avérés.

‘Nous n’avons aucune preuve que ces affirmations soient vraies’, déclare-t-il.

Tobacco énumère ensuite presque toutes les revendications qui ont été claironnées sans arrêt par Newsmax ces derniers jours. Il répète qu’aucune de ces affirmations ne contient une once de vérité. Les familles Pelosi, Clinton, Soros et Chavez n’ont pas de liens avec l’une ou l’autre des sociétés susmentionnées, ajoute-t-il.

‘Les mensonges du président sont excellents pour les infos’

La chaîne de télévision conservatrice radicale Newsmax a annoncé que ce message sera répété lors de tous ses programmes. Newsmax appartient à Chris Ruddy, un des proches de Trump. Après les élections, il avait déclaré ‘que les mensonges du président’ étaient ‘excellents pour les infos’. Mais sa chaîne – et d’autres diffuseurs – opèrent maintenant un virage à 180 degrés. Ceci survient après que Smartmatic et Dominion ont tous deux menacé de réclamer des dommages et intérêts considérables pour diffamation et calomnie.

Même message sur Fox Business. Le présentateur pro-Trump Lou Dobbs a fait débunker par le directeur de l’Institut open source Oset ce qu’il avait dit à l’antenne ces dernières semaines. Le même message sera répété dans les prochains jours dans les émissions de Maria Bartiromo et Jeanine Pirro. Comme Dobbs, ces présentateurs faisaient, depuis le 3 novembre, la promotion de théories conspirationnistes.

Le premier amendement permet beaucoup de choses, mais pas tout

Il semble évident que Smartmatic et Dominion gagneraient un éventuel procès. Bien que le premier amendement de la Constitution des États-Unis permette aux Américains de dire à peu près tout ce qui leur vient à l’esprit, la loi fait une exception. Il ne faut pas dire les choses ‘avec un manque de respect flagrant de la vérité’. Il s’agit d’imputations qui sont si graves qu’elles doivent être vérifiées. Ce qui n’a jamais été le cas de ces affirmations de fraude électorale

Un précédent avait été créé par Alex Jones, le très conservateur présentateur du site web conspirationniste Infowars. Il avait affirmé en 2012 que le massacre de l’école de Sandy Hook était un simulacre mis en place par le gouvernement. Après avoir été condamné à une amende de 100. 000 dollars en juillet 2019, Jones a admis qu’il ne croyait plus à sa propre théorie. La fusillade de Sandy Hook a coûté la vie à 28 personnes, dont le tireur et sa mère.

Plus
Dernière mise à jour:
Dernière mise à jour:
Lire plus...
Marchés
BEL20