« Ethereum est clairement le gagnant », selon l’éditeur du populaire wallet MetaMask

Le populaire portefeuille d’actifs numériques MetaMask, qui est basé sur le système Ethereum, compte environ 21 millions d’utilisateurs. Il y a une bonne raison à cela, déclare le PDG Joseph Lubin.

La société Blockchain ConsenSys a réalisé une levée de fonds de 200 millions de dollars début novembre pour continuer à développer sa technologie crypto. La liste des investisseurs comprend le hedge fund Third Point et HSBC, la plus grande banque d’Europe. La société bénéficierait désormais d’une valorisation de 3,2 milliards de dollars, selon le site Bitcoinexchangeguide.

Ces investissements ne sont certainement pas le fruit du hasard. Plus tôt cette année, il y avait eu des rumeurs selon lesquelles HSBC envisageait de lancer une plateforme de trading crypto ou d’introduire un autre moyen d’offrir des devises numériques. Cependant, la banque avait déclaré à Bloomberg en mai qu’elle n’avait aucune intention de le faire. Maintenant, la banque injecte massivement des capitaux frais dans l’un des acteurs émergents du monde de la cryptographie.

21 millions d’utilisateurs

ConsenSys est également l’entreprise à qui l’on doit MetaMask, le portefeuille crypto le plus populaire d’Ethereum. Mercredi, MetaMask a pu annoncer qu’il comptait 21 millions d’utilisateurs mensuels. C’est 38 fois plus qu’en 2020.

« Nous avons maintenant autant d’utilisateurs qu’il n’existera jamais de Bitcoins », se félicite MetaMask sur les réseaux sociaux.

Ce prestataire crypto pouvait auparavant compter sur environ 65 millions de dollars d’investissements du géant des paiements Mastercard et de l’institution bancaire JP Morgan.

Guerre des talents

ConsenSys a été fondée en 2014 par Joseph Lubin, qui est également le PDG de l’entreprise. Soit dit en passant, Lubin est également co-fondateur d’Ethereum. Avec la nouvelle injection de liquidités, il prévoit d’embaucher 400 employés. 

« Il y a une guerre pour attirer de nouveaux talents. Nous allons nous assurer que nous pouvons renforcer notre équipe pour rester compétitif au sein de l’écosystème Ethereum », a déclaré Simon Morris, directeur de la stratégie de ConsenSys, dans une interview avec le site de cryptographie Coindesk.

En fait, plusieurs challengers d’Ethereum ont émergé ces derniers mois, comme Solana (actuellement la 5ème plus grande cryptomonnaie), Polkadot , Avalanche et Polygon. Mais Lubin ne s’inquiète pas pour ces autres cryptos. 

Ethereum a opté pour la décentralisation

« Solana est une technologie formidable, qui sera certainement importante à mesure que notre écosystème évolue. Mais en réalité, ils sont en concurrence avec les protocoles de couche 2 sur Ethereum », a déclaré Lubin dans une interview avec Bloomberg.

Selon Lubin, le réseau Ethereum vise beaucoup plus haut que ces autres applications. Le système Ethereum de Vitalik Buterin serait responsable de la création du Web 3.0 , un Internet complètement décentralisé sur lequel les entreprises et les gouvernements n’auraient aucun contrôle. 

«Ethereum a choisi de se concentrer sur la décentralisation, et c’est là que vous prenez confiance. Ethereum est clairement le gagnant en matière de sécurité, de décentralisation et de confiance », conclut-il.

Plus
My following

Wall Street à nouveau sous pression en raison des craintes liées au virus

30/11/2021 14:04

(ABM FN) Lundi, les bourses américaines ont pu se remettre partiellement des inquiétudes liées au coronavirus qui ont fait surface avant le week-end, mais mardi, la peur du virus semble être complètement revenue. A l'approche de la cloche d'ouverture à New York, les contrats à terme sur le S&P 500 sont en baisse de près d'un pour cent.

Selon Naeem Aslam, analyste de marché chez AvaTrade, les investisseurs se trouvent actuellement sur des montagnes russes.

Lire plus...
Marchés
Lire plus...
Marchés
My following
Marchés
BEL20