En images: l’Égypte se prépare à changer de capitale; 50.000 fonctionnaires déménageront dès cet été

L’Égypte prépare sa nouvelle capitale administrative située en plein désert à 40 kilomètres à l’est du Caire.

La construction de la nouvelle capitale administrative (CNA) est en cours depuis 2015, mais semble enfin prendre de l’ampleur. L’Égypte construit, entre autres, des universités, des installations de loisirs et un quartier diplomatique.

Temples pharaoniques

Au cœur de la nouvelle métropole, les ouvriers mettent la touche finale à une avenue des ministères qui reflète l’architecture des temples pharaoniques. Les bâtiments mégalomanes sont adjacents à un complexe islamique en hauteur, et à deux bâtiments du parlement en forme de dôme, en plus d’un vaste complexe présidentiel.

Le tout est traversé par un monorail qui se rend vers un quartier d’affaires où se trouve notamment une tour de 385 mètres de haut. Derrière, les contours d’un parc de 10 kilomètres de long se dessinent. Il s’étend jusqu’à une immense mosquée.

« Nouvel édifice religieux » (cathédrale de la Nativité du Christ) dans la nouvelle capitale administrative en Egypte. – Photo: Andrew Caballero-Reynolds/Pool/AP, Isopix


Pour le moment en bus

Les responsables et entrepreneurs sélectionnés pour s’installer dans la ville recevront une prime de 1,5 milliard de livres égyptiennes (80 millions d’euros). Le président égyptien Abdul-Fatah al-Sissi l’a annoncé cette semaine.

50 000 fonctionnaires devraient déménager dans la nouvelle capitale à partir de cet été. Mais les connexions en train électrique et en monorail ne seront pas prêtes avant l’arrivée des premiers habitants dans la ville. Les tout nouveaux résidents se verront donc proposer des navettes en bus pour le moment.

Environ 5.000 des 20.000 logements auraient déjà été vendus dans le premier quartier résidentiel qui devrait ouvrir ses portes en mai.

Le président égyptien Abdul Fatah al-Sissi. – photo: Xinhua / Ahmed Gomaa, Isopix

Prêt chinois

Le projet a progressé lentement suite à un financement des Émirats arabes unis. L’armée et le gouvernement égyptien ont aussi supporté le coût estimé à 25 milliards de dollars pour la première phase du projet. Par la suite, certains prêts et financements étrangers seront encore nécessaires.

La Chine aime généralement les grands projets situés en Afrique. Un prêt chinois de 3 milliards de dollars (2,5 milliards d’euros) contribuera au financement du quartier des affaires. Et sa construction sera confiée à la China State Construction Engineering Corp (CSCEC).

L’achèvement du quartier des affaires est prévu pour 2023.

La nouvelle capitale égyptienne en construction. – photo: Isopix

Maisons vides

Il faudra des décennies avant que la ville soit entièrement achevée. Mais le gouvernement égyptien pourra fonctionner normalement tant que la construction se poursuivra, selon Amr Khattab, porte-parole du ministère égyptien du Logement.

À terme, la ville devrait disposer d’une population d’au moins 6 millions d’habitants. Les deuxième et troisième phases du projet sont principalement résidentielles.

On ne sait pas si le centre de gravité de l’Égypte se déplacera du Caire vers la nouvelle capitale, à environ 45 km du Nil. Les milliers de blocs résidentiels à côté de l’autoroute menant à la nouvelle ville sont pour le moment des maisons vides.

Plus
Dernière mise à jour:
Dernière mise à jour:
Lire plus...
Marchés
BEL20