Découverte en Chine de « l’embryon de dinosaure le plus éblouissant » à ce jour : le bébé était prêt à éclore

Des scientifiques ont annoncé la découverte, en Chine, d’un embryon de dinosaure parfaitement fossilisé. Ils sont aux anges.

L’œuf a été découvert à Guanghzou, dans le sud de la Chine, en 2000. Il avait été stocké durant 15 ans, avant d’être récupéré et réexaminé dans le but d’ouvrir un musée d’histoire naturelle. Légèrement plus long qu’un œuf d’autruche mais en forme de pilule, sa surface était fracturée, permettant de repérer quelques morceaux d’os.

« À ce moment-là, on a réalisé qu’il y avait peut-être un embryon à l’intérieur », a expliqué une des membres de l’équipe scientifique qui s’est chargée de l’étudier, Fion Waisum Ma, de l’université de Birmingham (Royaume-Uni).

En retirant un côté du fossile et en dégageant une partie des sédiments qui remplissaient l’œuf, les chercheurs ont pu découvrir un bébé dinosaure recroquevillé, prêt à éclore. Parfaitement fossilisé, ‘il s’agissait, d’après la chercheuse, du « meilleur embryon de dinosaure jamais découvert dans l’histoire ». Et pour cause: si de nombreux œufs de dinosaures ont déjà été découverts, les embryons sont rares. Et ceux-ci ne sont généralement qu’un amas d’os au fond de l’œuf.

L’embryon fossilisé a été baptisé Baby Yingliang. (HANDOUT / UNIVERSITY OF BIRMINGHAM / AFP)

Baby Yingliang s’apprêtait à sortir de son œuf

Selon les chercheurs, il s’agit d’un embryon d’oviraptorosaure, un dinosaure théropode édenté. Les oviraptorosaures, qui signifient « lézards voleurs d’œufs », étaient des dinosaures à plumes qui vivaient dans ce qui est aujourd’hui l’Asie et l’Amérique du Nord au cours du Crétacé supérieur, il y a entre 100 millions et 66 millions d’années. A priori, les chercheurs estiment donc que le fossile a entre 72 et 66 millions d’années.

Le jeune dinosaure a été baptisé Baby Yingliang. Il mesure 27 cm de long, de la tête à la queue. Le dos courbé, ses pieds de chaque côté de sa tête, avec celle-ci rentrée sur son ventre: il était sur le point d’éclore. Sa position recroquevillée est similaire à celle observée dans le comportement des oiseaux actuels peu avant leur éclosion.

« Cela indique que ce comportement des oiseaux modernes a d’abord évolué et est apparu chez leurs ancêtres dinosaures », a déclaré la Dr Ma à l’agence de presse AFP.

« C’est l’un des fossiles de dinosaures les plus éblouissants que j’ai jamais vu », s’est réjoui le paléontologue Steve Brusatte, qui a participé à l’étude, dans une série de tweets.

Une partie du corps du dinosaure est encore recouverte par la roche. Les chercheurs utiliseront des techniques de numérisation avancées pour créer une image de son squelette complet. En attendant, ils ont déjà publié une première étude sur Baby Yingliang, parue dans la revue iScience.

Notons enfin que d’autres œufs ont été découverts sur le même site, donnant l’espoir de retrouver d’autres fossiles en très bon état. Lesquels permettraient d’encore approfondir nos connaissances sur les oiseaux.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20