Dans quelles actions investir en période de baisse ? Jim Cramer dévoile ses astuces

Avec la tendance baissière des marchés, en ce début d’année, de nombreuses actions perdent en valeur. Le présentateur télé Jim Cramer donne ses clés de lecture pour y voir clair et distinguer les bonnes offres des de celles qui sont plus risquées : chute depuis le sommet, et prix de l’action par rapport aux revenus de l’entreprise divisés par action, le tout en fonction de l’importance de la valeur marchande de l’entreprise. Mais les chiffres ne sont pas tout.

Depuis le début de l’année, les marchés sont quelque peu chamboulés. Les indices boursiers principaux sont en baisse, comme le Nasdaq de 16%, le S&P 500 de plus de 9%, le Bel 20 de plus de 5%, ou encore l’Eurostoxx et le CAC 40 de plus de 3%.

Dans ce cas de figure, de nombreuses personnes se demandent si ce ne serait pas une opportunité pour investir dans des actions « au rabais ». Mais comme le marché est sous tension et excité par l’actualité, distinguer la bonne « offre » peut ne pas paraître aisé. En résumé, on peut se demander si c’est le bon moment d’acheter au prix bas ou s’il vaut mieux éviter d’attraper « un couteau qui tombe », comme le veut une expression anglaise.

Jim Cramer, célèbre présentateur d’une émission sur la bourse sur CNBC, donne ses clés d’analyse. A quoi faut-il faire attention?

Le bon moment pour acheter, dit-il, est lorsque l’action a perdu 50% de son sommet, et si elle se vend à un prix qui ne dépasse pas le cinquantuple des revenus par action. Il ajoute que l’entreprise en question doit également avoir un certaine valeur marchande.

« En d’autres termes, nous voulons d’énormes remises, mais aussi des sociétés de qualité qui sont réellement rentables », indique Jim Cramer. « Après ce pilonnage apparemment ininterrompu, nous avons enfin un groupe d’actions qui sont suffisamment bon marché pour être achetées. »

L’indice qu’il observe est le Russell 3000, qui reprend 3000 entreprises cotées en bourse, listées selon l’importance de leur valeur marchande. Cet indice reprend environ 98% des actions du marché américain.

Valeur marchande de 10 milliards de dollars ou plus

Dans cette catégorie de poids, 11 actions correspondent au critères de sélection : Zoom (que Cathie Wood apprécie) Moderna, Biogen, Twitter, Rocket Companies, ViacomCBS, Pinterest, Discovery, Enphase, Etsy et encore Clarivate.

Toutes ne plaisent cependant pas directement à Cramer. Pinterest par exemple pourrait être un achat mais il faudrait encore attendre un peu. Etsy (commerce en ligne) et Enphase (panneaux solaires) sont « de bons achats ». Twitter, le réseau social, est « vraiment intéressant ».

Valeur marchande entre 5 et 10 milliards de dollars

Dans cette classe, dix entreprises correspondent aux critères : Avis Budget, Upstart, UWM Holdings, Maravai Lifesciences, Gap, Penn National, Altice USA, Novavax, Boston Beer et Playtika Holding.

Par contre, même si elles correspondent aux critères, il veut mieux les éviter. Du moins, la plupart, mais surtout UWM Holdings, Penn National et Novavax. Une seule action retient son attention : Upstart (technologie financière). « Je ne sais pas si c’est bon marché à 43 fois les revenus, mais « c’est des vrais »… donc nous allons nous en tenir à cela. »

Valeur marchande de moins de 5 milliards de dollars

Dans cette gamme, 89 actions correspondent aux critères. Cramer retient notamment Revolve Group (marque de vêtements en ligne), « punie de manière injuste », qui a notamment connu un bon trimestre. Torrid (vêtement de grandes tailles) l’intéresse aussi : l’action se vend à huit dollars environ, mais ses revenus de cette année année sont estimés à un dollar par action.

Au niveau de l’automobile, il retient Cerence (fournisseur tech), car la crise des semi-conducteurs commence à se délier et la production de voitures reprend fortement. Dans le commerce de détail, « qui vaut peut-être plus qu’on ne le pense », il retient encore Bed Bath & Beyond et Ollie’s Bargain Outlet.


Disclaimer: cet article ne fait pas office de conseil, mais doit se lire à titre d’information. Investir comporte toujours des risques

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20