L’OCDE annonce la couleur pour 2023: l’Europe sera la plus touchée par le ralentissement économique mondial

Un tableau assez sombre pour l’Europe : une croissance très lente en 2023, avec un taux d’inflation toujours élevé. Certains pays, dont l’Allemagne, verront même leur économie se contracter l’année prochaine.

Pourquoi est-ce important ?

La crise de l'énergie est une bombe à retardement. En 2022, malgré l'inflation due aux prix de l'énergie, l'Europe a encore connu un taux de croissance relativement positif. Mais c'est l'année prochaine que l'économie va réellement sentir la douleur.

Dans l'actu : un rapport de l'OCDE avec des prévisions économiques pour 2022, 2023 et 2024.

  • Dans l'ensemble, le monde devrait éviter la récession. Après un taux de 3,1% prévus en 2022, le PIB mondial connaîtra un taux de croissance de 2,2% en 2023, avant de remonter à 2,7% l'année d'après.

"Le durcissement des politiques monétaires et la hausse des taux d’intérêt réels, la persistance de prix élevés de l’énergie, la faible croissance des revenus réels des ména

Cet article premium est réservé aux abonnés
Devenez un abonné et obtenez un accès immédiat et illimité à tous les articles. Maintenant à partir de 1,99€/mois.

Oui, je veux avoir accès à tous les articles premium
Peut être annulé à tout moment
Déjà abonné ? Connectez-vous .
Plus d'articles Premium
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20