Maintien de la bulle de 5 en septembre, shopping à deux, événementiel: voici les dernières décisions du CNS

La Première ministre Sophie Wilmès (MR) – Isopix

La Première ministre a présenté les nouvelles décisions du Conseil national de sécurité. Comme prévu, la bulle sociale de 5 personnes est maintenue. De plus, il sera possible de faire ses courses à deux sans limite de temps.

Sophie Wilmès (MR) ne veut pas dramatiser la situation ni la minimiser. ‘Comme bien souvent, la réalité se trouve souvent au milieu’, a-t-elle nuancé avant de rappeler quelques chiffres.

  • Sur 100 tests effectués, il y a 3 tests positifs.
  • 70 cas par 100.000 habitants.
  • La propagation est de 0,9, c’est-à-dire qu’une personne infectée en contamine une autre en moyenne.

Un constat qui doit nous maintenir vigilants, même si la situation n’est pas celle du printemps dernier.

Les mesures

  • Les indications du port du masque ne changent pas. Tant au niveau national (commerces, bâtiments publics, cinémas, etc.), qu’au niveau local (dans l’espace public selon votre commune). Pas d’indication spécifique pour les entreprises, même si le télétravail est toujours recommandé.

Lire aussi : Le port du masque va devenir obligatoire dans toutes les entreprises françaises; qu’en est-il en Belgique?

  • Tous les élèves et étudiants rentreront à l’école en septembre prochain. Un code couleur sera mis en place, de sa couleur (vert, jaune, orange, rouge) découlera une série de mesures comme la diminution des jours de cours par semaine.

À partir du 1er septembre et pour tout le mois de septembre :

  • La bulle de 5 personnes restera de mise. La Première ministre rappelle qu’il s’agit uniquement de 5 personnes en contact rapproché. Il est toujours possible de voir 10 personnes (maximum) à la fois, en maintenant les distances de sécurité.

Lire aussi : Barbecues, restaurants, gîtes, réunions: qu’en est-il des bulles sociales à 5 ou à 10 ?

  • Les funérailles: 50 personnes maximum autorisées (les mêmes règles s’appliqueront que dans l’Horeca).
  • Pour les magasins, il sera possible de faire ses courses à deux personnes sans limite de temps.
  • Événements organisés: 200 personnes à l’intérieur (cinéma, théâtre, etc.), 400 personnes à l’extérieur.

Apprendre à vivre avec le risque

La Première ministre conclut : ‘Les mesures en cours sont efficaces, ce qui permet de maîtriser la situation sanitaire. Les nouvelles transmissions ont commencé à diminuer, même si le virus circule toujours. Nous avons besoin d’un vaccin. Mais avant son arrivée, nous devons apprendre à vivre avec le virus.’

Les experts ont été chargés de chercher une solution à long terme pour trouver un juste milieu entre mesures sanitaires et vie sociale, pour conserver un maximum de nos libertés. En d’autres mots, il faut apprendre à vivre avec le risque. Car le risque zéro sera tout simplement impossible avant l’arrivée d’un vaccin. Le monde scientifique à jusque fin septembre pour se positionner.