C’est la semaine de tous les risques pour les prix de l’électricité

L’année 2022 a été marquée au fer rouge par l’explosion des prix de l’énergie et nous ne sommes pas au bout de nos peines.

Pourquoi est-ce important ?

Les factures d’électricité ne font que monter et ce n’est pas fini. Le prix de l'électricité est reparti à la hausse, franchissant la barre des 600 euros le MWh ce 12 décembre. "Ce sera la semaine la plus difficile de l'année", selon les informations de Het Nieuwsblad.

L’actu : le prix de l’électricité est à nouveau en hausse.

  • Sur le marché EPEX Spot, l’électricité s’échangeait à 658 euros le MWh, ce lundi à 8 heures du matin. Le prix moyen tournait encore autour des 300 euros les jours précédents, contre une moyenne de 461 euros ce lundi. Certains experts estiment dans Het Nieuwsblad que le pic pourrait atteindre les 1.500 euros dans les prochains jours.
EPEX Spot

Les facteurs : il y a 3 points majeurs pour expliquer cette montée des prix dans notre pays :

  • Les températures hivernales qui arrivent : Jusqu’à -6°C sont à prévoir ce mardi 13 décembre. Des températures comme celles-ci vont faire augmenter la consommation d’électricité et de chauffage à travers tout le pays. La demande augmente donc et l’on sait que l’offre diminue.
  • L’arrêt de Tihange 1 : La fermeture des centrales nucléaires fait baisser l’offre d’électricité sur le marché. Tihange 1 ne redémarrera pas avant le 19 décembre. Ce dernier s’était arrêté le 4 décembre dernier. Sa fermeture définitive est prévue pour 2025. Le Nucléaire étant actuellement la plus grande source d’énergie en Belgique, un réacteur à l’arrêt a un impact important, comme le rapporte le SPF économie. Il y a peu de vents et peu de soleil au niveau du renouvelable.
Electricity Map
  • La fermeture d’autres réacteurs nucléaires en Europe : La Belgique est connectée avec tous ses pays voisins. On évoque ces derniers jours une pénurie de gaz en Belgique si les installations du Royaume-Uni venaient à être trop mobilisées, ce que dément Fluxys, le gestionnaire du réseau gazier. Au niveau de l’électricité, la France connait un problème majeur avec des centrales nucléaires à l’arrêt. 16 réacteurs ne livrent toujours pas la moindre électricité. Les Français étaient plus grands exportateurs d’électricité en Europe en 2021.
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20