Le futur du gaz russe sans l’Europe : voici les deux pipelines qui relieront la Russie à la Chine

Aujourd’hui, la Russie est en position de force vis-à-vis de l’Europe en matière d’énergies et elle le sait. C’est d’ailleurs pourquoi elle a prévenu d’une nouvelle réduction du rythme des livraisons de gaz naturel via le gazoduc Nord Stream qu’elle utilise comme un moyen de pression sur l’Occident. Mais consciente qu’elle ne pourra pas en abuser ad vitam æternam, elle pense déjà à l’avenir et entend bien miser sur ses relations récemment privilégiées avec la Chi

Cet article premium est réservé aux abonnés
Devenez un abonné et obtenez un accès immédiat et illimité à tous les articles. Maintenant à partir de 1,99€/mois.

Oui, je veux avoir accès à tous les articles premium
Peut être annulé à tout moment
Déjà abonné ? Connectez-vous .
Plus d'articles Premium
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20