Boosté par les ventes de Tesla, Elon Musk se sent pousser des ailes : « 100 millions de véhicules par an, c’est très faisable »

Débarrassé de Twitter, Elon Musk est à nouveau 100% focus (ou presque) sur Tesla. Et il revient avec d’énormes ambitions.

Est-ce que Tesla a mangé son pain noir ? Le 20 juillet dernier, le constructeur américain présentait des résultats plutôt satisfaisants, compte tenu de la conjoncture actuelle. Elon Musk estimait que son entreprise « n’avait pas un problème de demande, mais un problème de production ».

En effet, comme tous les constructeurs, Tesla doit faire face aux problèmes de la chaîne d’approvisionnement. L’entreprise d’Elon Musk a par contre également pâti des confinements chinois au 2e trimestre.

Une nouvelle gigafactory?

Mais le fantasque milliardaire a bon espoir que les choses s’arrangent. Il table sur 2 millions de véhicules vendus cette année, de quoi reprendre la première marche du podium à son plus grand concurrent : le Chinois BYD.

Et on peut dire que Musk voit les choses en grand : il va « peut-être pouvoir annoncer le lieu d’une nouvelle gigafactory plus tard cette année ». Dans dix ans, il estime même que produire 100 millions de véhicules par an, « c’est tout à fait faisable ». Rappelons que Toyota, le plus grand constructeur au monde, tous types de véhicules confondus, est un peu au-dessus des 10 millions d’unités. Dix fois moins donc.

En attendant, par rapport à l’état de l’économie, Musk est plutôt optimiste. Il entrevoit la fin du pic de l’inflation qui va baisser « rapidement » et « une légère récession de maximum 18 mois ». Les affaires vont reprendre.

Fraction de l’action Tesla

Elon Musk a fait ces déclarations en marge de l’accord des actionnaires pour fractionner l’action Tesla, afin de rendre l’action plus accessible aux petits investisseurs. L’entreprise avait déjà procédé de la sorte en 2020 en divisant la valeur de l’action par cinq, ici ce devrait être par trois.

Ce fractionnement des actions, souvent opéré dans le secteur de la Tech ces dernières années, est une sorte d’appel d’offre pour les investisseurs. Et il est régulièrement couronné de succès, en tout cas pour les entreprises en position de force comme Amazon et Alphabet. Tesla peut certainement être rangé dans cette catégorie.

Car les choses vont beaucoup mieux en bourse pour l’action Tesla, qui depuis le mois de juin, a regagné des couleurs : près de 30%. L’action n’est plus qu’à 20% de son point le plus haut, en novembre 2021.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20