Quels patrons des Big Tech ont perdu le plus d’argent en 2022 ?

L’année écoulée a été un véritable massacre pour les mastodontes technologiques. Plusieurs grosses entreprises ont vu leur capitalisation boursière partir en fumée. Et avec elle, les fortunes de leur dirigeant.

Il est important de noter que si ces patrons sont riches, c’est car la majeure partie de leur fortune est constituée d’actions de leur propre entreprise. Autrement dit, leur richesse n’est pas constituée d’argent sonnant et trébuchant. Cela n’enlève rien au fait que la valeur de leur fortune se soit allégée de plusieurs centaines de milliards de dollars au cours des derniers mois.

Elon Musk

2022 aurait certainement été une année bien différente sans Elon Musk. Le PDG de Tesla nous a divertis tout au long de l’année, notamment avec son projet de racheter Twitter, puis avec sa concrétisation.

Un rachat qui lui a coûté cher, 44 milliards de dollars. Même pour la personne la plus riche du monde – titre qu’il a aujourd’hui perdu -, cela fait une somme. Il a d’ailleurs dû revendre plusieurs milliards de dollars d’actions Tesla pour financer ce rachat, dont une partie a été financée par des banques et autres investisseurs.

Mais outre cette revente, ce sont surtout les conséquences de ses choix concernant Tesla qui lui ont coûté cher. Le constructeur automobile a en effet vu sa valorisation boursière dégringoler au fil des mois, à mesure que son PDG se détournait de son poste pour chasser l’oiseau bleu de Twitter.

Dans un contexte macroéconomique tendu, les reventes d’actions Tesla par son PDG Elon Musk n’ont fait qu’effrayer les investisseurs, faisant plonger encore un peu plus l’action en bourse (-69% depuis le début de l’année).

C’est ainsi qu’en cette fin d’année 2022, Elon Musk a vu sa fortune personnelle allégée de 132 milliards de dollars, selon l’indice Bloomberg Billionnaires. En décembre 2021, l’homme valait près de 270 milliards de dollars. Un mois plus tôt, il avait passé la barre des 300 milliards de dollars.

Mark Zuckerberg

Mais la palme de la pire année revient sans nul doute à Meta, l’empire de Mark Zuckerberg qui, bien déterminé à faire du métavers sa nouvelle réussite, semble avoir précipité sa société vers la chute.

Le changement de nom de Facebook pour Meta – marquant ainsi la nouvelle direction de la société –, alors que l’entreprise était déjà empêtrée dans plusieurs scandales fin 2021, n’a pas été aussi bénéfique qu’espéré. Les investisseurs se sont en effet montrés frileux quant au projet de Mark Zuckerberg qui, malgré les difficultés et les drapeaux rouges qui se sont dressés devant lui, continue de croire dur comme fer au monde virtuel.

En un an, Meta a perdu 65 % de sa valeur, faisant fondre la fortune personnelle de Mark Zuckerberg de quelque 81 milliards de dollars. Aujourd’hui, il ne vaut « plus que » 45 milliards de dollars.

Jeff Bezos

Bien qu’il ait quitté la direction d’Amazon, Jeff Bezos reste encore aujourd’hui associé à ce mastodonte. Et dans le cas de sa fortune, c’est tout à fait le cas.

Ainsi, la chute de 50 % de la capitalisation d’Amazon au cours de l’année, principalement liée au contexte macroéconomique actuel, a fait reculer la fortune de son fondateur. Jeff Bezos s’est allégé de 85 milliards de dollars. Sa fortune est aujourd’hui estimée à 110 milliards de dollars.

S’il s’est longtemps disputé le titre de la personne la plus riche au monde, Jeff Bezos occupe désormais la troisième place pour le secteur des technologies, derrière Elon Musk et Bill Gates. Dans le classement général, il est sixième.

Larry Page et Sergey Brin

Dans le même registre, bien qu’ils ne soient plus à la tête de Google, entreprise qu’ils ont cofondée, Larry Page et Sergey Brin restent liés à l’entreprise puisqu’ils siègent au conseil d’administration d’Alphabet. Ils sont d’ailleurs les plus gros actionnaires individuels. Il est donc logique que leur fortune varie en fonction de la bonne – ou mauvaise – santé de l’entreprise.

Et pour Google aussi, 2022 a été compliquée puisque l’entreprise a vu sa valeur chuter de près de 40 %.

Larry Page a ainsi perdu 45 milliards de dollars et Sergey Brin 44 milliards. Ils pèsent aujourd’hui 83 milliards et 79,5 milliards de dollars chacun.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20