La crise se poursuit pour les Big Tech : Amazon est la première entreprise à perdre 1.000 milliards de dollars de valeur boursière

En juillet 2021, le géant Amazon se rapprochait des 2.000 milliards de valeur boursière. Aujourd’hui, il est passé sous la barre symbolique des 1.000 milliards de dollars et continue de perdre ses plumes.

Pourquoi est-ce important ?

Le secteur des Big Tech, plombé par le ralentissement économique mondial, la montée des taux d’intérêt et du dollar, traverse une période compliquée. Et si Meta est certainement celui qui accuse les plus grosses pertes – en raison de mauvaises décisions, comme l’a concédé Mark Zuckerberg –, Alphabet, Microsoft, Tesla ou encore Amazon souffrent et voient leurs perspectives s’assombrir.

Dans l’actu : Le cours de l’action Amazon a baissé de nouveau (-4,3%) ce mercredi. Elle ne vaut plus que 86,14 dollars, ramenant la valeur boursière de l’entreprise à 879 milliards de dollars. On est bien loin des 1.900 milliards de dollars de juillet 2021.

  • Amazon décroche ainsi le titre de la première entreprise à perdre 1.000 milliards de dollars de valeur boursière dans ce contexte de déroute des géants technologiques, indique Bloomberg.
  • Elle est passée sous la barre symbolique des 1.000 milliards de capitalisation boursière le 1er novembre et poursuit donc sa chute.
  • Les perspectives peu encourageantes pour le quatrième trimestre 2022 avancées lors de l’annonce des résultats trimestriels n’ont fait que plomber encore un peu plus l’entreprise.
    • « Nous voyons des signes tout autour que, encore une fois, les budgets des gens sont serrés, l’inflation est toujours élevée, les coûts de l’énergie sont une couche supplémentaire causée par d’autres problèmes », avait déclaré le directeur financier d’Amazon, Brian Olsavsky, lors d’un appel le 27 octobre, selon Reuters. « Nous nous préparons à ce qui pourrait être une période de croissance plus lente, comme la plupart des entreprises. »

Le détail : Depuis le début de l’année, l’action Amazon a perdu environ 48 % de sa valeur.

  • Et avec elle, la fortune de son fondateur, Jeff Bezos, a également fondu. La quatrième personne la plus riche du monde valait encore 192,5 milliards de dollars début 2022, mais n’en vaut plus que 113 milliards aujourd’hui, selon l’indice Bloomberg Billionaires.
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20