Le plus gros problème de Meta n’est pas son métavers, mais ses sources de revenus

L’année 2022 a été une année catastrophique pour Meta. Au cours des 12 derniers mois, l’entreprise a perdu pas moins de 63 % de sa valeur. Plusieurs facteurs ont joué dans la balance, mais un aspect pourrait bien représenter à lui seul le plus gros problème de Meta.  

Pourquoi est-ce important ?

2022 a véritablement été une année difficile, et ce, à de nombreux points de vue. Outre la guerre en Ukraine, une inflation généralisée s’est abattue sur le monde, de même qu’une crise énergétique en Europe. Des facteurs macroéconomiques auxquels les géants de la tech n’ont pu échapper. De quoi les pousser à remettre en question leur fonctionnement. Encore faut-il que leur dirigeant soit à l’écoute.

Les chiffres : les facteurs macroéconomiques ont eu des répercussions différentes sur les Big Tech.

  • Meta a perdu 63,78 % de sa valeur en un an.  
  • Le constructeur automobile Tesla s’est également effondré en 2022, avec une baisse de 50,51 %.
  • Amazon a aussi beaucoup souffert, avec une réduction de 47,34 % de sa valeur.
  • La maison mère de Google, Alphabet, a chuté de 35,53 %.
  • La valeur du géant américain Microsoft s’est allégée de 23,55 %.
  • Apple n’a pas fai
Cet article premium est réservé aux abonnés
Devenez un abonné et obtenez un accès immédiat et illimité à tous les articles. Maintenant à partir de 1,99€/mois.

Oui, je veux avoir accès à tous les articles premium
Peut être annulé à tout moment
Déjà abonné ? Connectez-vous .
Plus d'articles Premium
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20