« Tesla sera l’entreprise la plus précieuse sur Terre » : alors que l’action dégringole, Elon Musk tente de rassurer ses employés

L’année écoulée s’est révélée catastrophique pour Tesla. Le leader des constructeurs de véhicules électriques a en effet perdu près de 70 % de sa valeur, mais pour Elon Musk, son PDG, il n’y a rien d’alarmant là-dedans.

Pourquoi est-ce important ?

À l’annonce du projet de rachat de Twitter, beaucoup d’investisseurs se sont inquiétés du possible manque d’intérêt d’Elon Musk. Craintes qui se sont confirmées entre temps. L’homme est obnubilé par le réseau social et ne semble plus très actif à la tête de Tesla. Un comportement qui nuit à l’entreprise, alors que cette dernière fait déjà face à des vents contraires.

L’actualité : Elon Musk a envoyé un mail aux employés de Tesla pour les rassurer.

  • Il leur a conseillé de ne pas être « trop dérangés par la folie boursière », rapporte CNBC qui a pu consulter le mail.
  • « Nous démontrons une excellente performance continue », a-t-il par ailleurs assuré.

Le détail : l’excentrique milliardaire a également renouvelé ses prédictions très optimistes à long terme : « je crois fermement que Tesla sera l’entreprise la plus précieuse de la Terre ! ».

  • Croyance déjà évoquée quelques mois plus tôt, quand la situation du constructeur était déjà compliquée.  
  • Il a tout de même remercié ses employés et les a encouragés à se vouer corps et âme pour finir solidement le trimestre.
    • Musk a demandé à ce qu’ils se « portent volontaires pour aider à livrer » les voitures aux clients avant minuit le 31 décembre. Une demande qui n’est pas inhabituelle au sein de Tesla, le but étant de dépasser les prévisions, mais elle était auparavant réservée aux membres des équipes de vente et de livraison.

Contexte : la situation a évolué dans le mauvais sens.

  • Rien que sur la journée de mardi, l’action de l’entreprise a chuté de plus de 11 %, à la suite de la fermeture volontaire de son usine à Shanghai.
  • Depuis le début de l’année, la capitalisation boursière de Tesla a fondu de 68 %.
    • Bien qu’elle ait augmenté d’environ 3 % mercredi.
  • Le titre a plongé de 42 % rien que sur le mois de décembre.
  • 2022 devrait sans nul doute être la pire année jamais enregistrée pour Tesla.

La faute à autrui

  • Elon Musk s’est déjà dédouané d’être responsable de cette dégringolade, affirmant que seule la hausse des taux d’intérêt était en cause.
  • Une grande partie du reste du monde l’attribue plutôt à sa prise de contrôle de Twitter. Depuis que le rachat a été effectif, Elon Musk a délaissé Tesla pour se concentrer sur son nouveau jouet déjà mal en point, écrasé par un contexte macroéconomique défavorable.
  • Sa position de PDG est d’ailleurs remise en question, et pas seulement au sein de Twitter.  
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20