Berkshire Hathaway continue de dépenser de l’argent: signe que le marché baissier est terminé ?

Berkshire Hathaway, la société d’investissement du légendaire Warren Buffett, continue de dépenser de l’argent malgré la volatilité du marché. Il semble que l’Oracle d’Omaha pense que les prix de l’énergie resteront élevés pendant un certain temps.

La société d’investissement a acheté des millions d’actions d’Apple et a également beaucoup investi dans les entreprises du secteur de l’énergie, selon le formulaire 13F que la société a publié lundi après la fermeture de la bourse. Tous les trimestres, les investisseurs institutionnels gérant plus de 100 millions de dollars sont tenus de soumettre un tel formulaire, qui détaille les mouvements dans leurs portefeuilles, à la SEC, le gendarme boursier américain.

La participation totale de Berkshire Hathaway dans Apple s’élèverait désormais à 125 milliards de dollars, soit près de 5% de la société. Berkshire a acheté 3,9 millions d’actions en juin. Les actions Apple représenteraient jusqu’à 40 % de son portefeuille.

Pétrole

Un autre élément qui ressort de cette dernière déclaration est que l’investisseur semble optimiste quant aux sociétés énergétiques. Berkshire a acheté pas moins de 22 millions d’actions de la société américaine Occidental Petroleum. Cette fièvre d’achat dure depuis plusieurs mois. La société a également acheté quelque 2,3 millions d’actions de la compagnie pétrolière américaine Chevron.

Les valeurs énergétiques se sont particulièrement bien comportées sur le marché ces derniers mois. Les actions d’Occidental Petroleum ont déjà augmenté de 110 % cette année, même si le marché en général est plus bas qu’au début de l’année. Le fait que Warren Buffett achète autant d’actions est, selon les analystes, le signe que les prix de l’énergie resteront élevés pendant un certain temps.

Verizon passe à la trappe

Mais Berkshire Hathaway n’a pas fait qu’acheter. La société a vendu une partie de ses actions dans le géant de l’automobile General Motors, la société bancaire U.S. Bancorp et le géant des supermarchés Kroger. Elle a entièrement vendu les parts qu’elle possédait dans la société pharmaceutique Royalty Pharma et dans le géant des télécommunications Verizon.

Malgré ces ventes, Berkshire Hathaway aurait dépensé environ 6,2 milliards nets au cours du deuxième trimestre. C’est beaucoup moins que les 51 milliards du premier trimestre, mais c’est tout de même un grand changement par rapport à l’année dernière, où Buffett se plaignait de l’absence de bonnes opportunités d’investissement. Dans le même temps, la société a enregistré une perte considérable au dernier trimestre en date.

(CP)

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20