« Pas de baisse des prix des logements en vue en Belgique »

Selon l’assureur-crédit Allianz Trade, les propriétaires belges ont peu de raisons de s’inquiéter. Bien que les prix des logements augmentent plus lentement que l’inflation, une baisse réelle des prix serait peu probable.

Pourquoi est-ce important ?

Tout indique que la longue période de hausse des prix sur le marché immobilier privé en Belgique est terminée. Cela supprime - au moins temporairement - un moteur d'appréciation du capital.

L'essentiel : Allianz Trade a évalué les risques sur plusieurs marchés immobiliers européens. Aux Pays-Bas et en Allemagne, des baisses de prix de 8 % d'ici à la fin de 2024 sont possibles, conclut le rapport. Mais en Belgique, les prix ont plus de chances de se stabiliser.

Précédemment : "La valeur réelle des maisons a coulé en 2022, étant donné que l'augmentation de la valeur nominale de 6,1 % ne compense pas une inflation moyenne de 9,1 % pour 2022. Le temps de vente augment

Cet article premium est réservé aux abonnés
Devenez un abonné et obtenez un accès immédiat et illimité à tous les articles. Maintenant à partir de 1,99€/mois.

Oui, je veux avoir accès à tous les articles premium
Peut être annulé à tout moment
Déjà abonné ? Connectez-vous .
Plus d'articles Premium
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20