7 choses à savoir sur les services secrets israéliens du Mossad

‘Mossad’ est le nom abrégé d’une branche bien connue des services secrets israéliens. L’organisation est parfois considérée comme l’homologue de la CIA américaine ou du MI6 britannique. Le Mossad est surtout connu du grand public grâce à des livres ou à des films. Voici 7 choses qui vous permettra d’en savoir un peu plus sur cette organisation israélienne.

1. Qu’est-ce que le Mossad ?

(Source: Isopix)

Mossad signifie en hébreux ‘institut’. Le nom complet de l’organisation est Ha-Mossad le-Modiin ule-Tafkidim Meyuhadim qui signifie Institut pour la collecte d’informations et les tâches spéciales. L’organisation se considère comme une agence de sécurité traditionnelle, tout comme le sont la CIA américaine ou le MI6 britannique.

Le site web de l’organisation énonce les objectifs suivants : ‘Rassembler des informations stratégiques, politiques et opérationnelles et prévenir les attaques terroristes’. Mais depuis sa création, l’organisation a surtout été déployée pour protéger l’Etat juif suite à sa fondation controversée après l’Holocauste.

2. Quel est l’objectif du Mossad ?

Meir Dagan (crédit: Isopix)

Meir Dagan, ancien dirigeant du Mossad décédé il y a 5 ans, avait toujours sur son bureau une photo de son grand-père, à genoux, juste avant d’être fusillé par un nazi. Cette photo rappelle l’origine d’Israël et du Mossad. A la base, il s’agit d’un groupe sioniste qui a fait passer illégalement des Juifs en Palestine britannique.

L’organisation actuelle a été formée en 1949 dans le seul but de traquer et de détruire les ennemis de l’Etat juif, bien au-delà de ses propres frontières.

3. Qui sont les cibles du Mossad ?

Adolf Eichman lors de son procès (crédit: Isopix)

Immédiatement après la Seconde guerre mondiale, la chasse aux nazis a commencé en Israël. Le Mossad a plusieurs prises impressionnantes à son actif. Par exemple, ils ont capturé Adolf Eichman (photo) en 1960 près de Buenos Aires. En 1981, l’organisation a également réussi à bombarder le réacteur nucléaire irakien Osirak.

Mais le Mossad s’est surtout fait connaître du grand public lors des Jeux olympiques de Munich de 1972. Des terroristes palestiniens ont massacré 11 athlètes israéliens. La Première ministre israélienne Golda Meïr a réagi en ordonnant au Mossad de liquider tous les membres de l’organisation terroriste palestinienne Black September.

4. Que s’est-il passé après Munich 1972?

L’ancienne Première ministre israélienne, Golda Meïr (crédit: Isopix)

La Première ministre de l’époque, Golda Meïr a ordonné l’élimination des terroristes responsables, où qu’ils se trouvent. Tous les terroristes ont finalement été tués lors de l’opération ‘Colère de Dieu’ à Rome, à Chypre, à Paris, à Athènes et à Beyrouth. Ce succès est à la base de l’étiquette d’efficacité, de cruauté et de manque de respect pour les gouvernements étrangers que le Mossad porte depuis lors. Après cette mission, le Mossad aurait planifié et exécuté des dizaines de meurtres.

5. L’assassinat d’ennemis est-il la principale raison d’être du Mossad ?

Image du film isréalien Operation Thunderbolt, racontant l’opération Entebbe

En réalité, c’est plutôt l’inverse. Au fil des ans, l’organisation a sauvé d’innombrables vies. Par exemple, 102 otages ont été libérés lors de ‘l’opération Entebbe’. Des commandos israéliens ont mené avec succès une opération éclair sur un avion d’Air France détourné à Entebbe, en Ouganda, en 1976.

En 1992, l’organisation a également aidé à libérer les Juifs pendant l’occupation de Sarajevo. Plus récemment, le Mossad est soupçonné d’avoir participé à diverses actions visant à perturber le programme nucléaire iranien. L’organisation aurait assassiné un scientifique iranien et incendié deux laboratoires.

6. Quelles sont les erreurs connues du Mossad ?

Le chef du Hamas, Khaled Mechaal et le président turc, Recep Tayyip Erdoğan (source: Isopix)

L’organisation a également commis de graves erreurs tactiques et stratégiques. Le Mossad n’avait, par exemple, pas prévu la guerre du Yom Kippour en 1973 et la révolution iranienne en 1979. Les deux intifadas palestiniennes ont également été très mal évaluées.

En 1973, en Norvège, l’organisation a assassiné un serveur norvégo-marocain devant sa femme enceinte. Le Mossad avait confondu la victime, Ahmed Boushiki, avec le terroriste Ali Hassan Salameh, considéré comme responsable des meurtres lors des Jeux olympiques de Munich.

En 1997, le Mossad a procédé à une tentative d’assassinat sur le chef du Hamas Khaled Mechaal (à gauche sur la photo). Dix agents israéliens sont entrés en Jordanie avec des passeports canadiens. Ils ont réussi à injecter une substance toxique dans l’oreille de Mechaal. Les Jordaniens ont eu vent de tout cela et ont réussi à capturer deux agents du Mossad.

Alors que l’incident a attiré l’attention du monde entier, le président américain Bill Clinton a joué un rôle de médiateur dans le conflit. Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a accepté de donner un antidote aux autorités jordaniennes. Et les deux agents emprisonnés du Mossad ont ensuite été libérés par la Jordanie en échange de la libération de Cheikh Ahmed Yassin, fondateur et chef spirituel du Hamas. Le matin du 22 mars 2004, il a été tué par l’armée israélienne avec trois missiles alors qu’il quittait une mosquée.

7. Qu’est-ce que le Kidon ?

(Source: Isopix)

Kidon signifie ‘baïonnette’ en hébreu. Il s’agirait d’une unité spéciale au sein du Mossad, qui est responsable des enlèvements et des meurtres. Selon Gordon Thomas, auteur de The Spies of Gideon, les méthodes d’exécution préférées de Kidon incluent l’électrocution, l’étranglement avec du fil de fer, les voitures et téléphones piégés et l’utilisation de poisons produits dans les laboratoires secrets du siège du Mossad à Tel Aviv.

Aussi, selon Thomas, Kidon ne compte pas plus de quelques dizaines d’employés. Car l’organisation peut compter sur le terrain sur le large soutien de milliers de sayanim. Ce sont des alliés volontaires vivant dans des pays étrangers mais désireux d’aider l’Etat juif. Un Sayan louera une voiture ou remettra de l’argent au Mossad sans poser une seule question, explique Thomas.

Plus
Dernière mise à jour:
Dernière mise à jour:
Lire plus...
Marchés
BEL20