Le yuan se déconfine : « La devise est partie pour une reprise robuste »

A l’heure où la Chine prend des premières mesures d’assouplissement de ses mesures sanitaires hyper-strictes, le yuan gagne en puissance. Et devrait continuer à le faire, selon une experte. Un autre coup de boost pourrait venir de l’Arabie Saoudite : lors la visite de Xi Jinping à Ryiad, les paiements du pétrole en yuan ont à nouveau été discutés.

Pourquoi est-ce important ?

Le yuan connait une mauvaise année, notamment à cause des impacts des confinements stricts sur l'économie chinoise. Entre février et novembre, la devise chinoise a perdu plus de 15% par rapport au dollar.

Dans l’actu : des signes d’assouplissement dans la politique sanitaire stricte de la Chine, un coup de pouce pour le yuan.

  • Cette semaine, la Chine a assoupli les règles en matière de tests et de confinement. Une première étape qui pourrait ouvrir la voie à un déconfinement progressif, après une vague de manifestations et une lettre d’un influent homme d’affaires.
  • Cette idée donne en tout cas un coup de pouce aux marchés, notamment des taux de change. Le yuan est remonté face au dollar, repassant en dessous de la barre symbolique des 7 yuans pour un dollar ce dimanche. Une première depuis fin septembre ; fin octobre et début novembre, il avait même dépassé les 7,30, son pire niveau depuis janvier 2008.
    • A l’heure d’écrire ces lignes, il se tient à 6,96 pour un dollar.

L’essentiel : une montée en puissance partie pour durer.

  • « Nous commençons tout juste à voir la reprise de la monnaie », explique Kathy Lien, directrice des marchés de change pour BK Asset Management, à CNBC. « Les investisseurs sous-évaluent la robustesse de la reprise potentielle au cours des deux prochains mois. »
  • En cause : la publication, la semaine prochaine, de données économiques de la Chine, sur la production industrielle et les ventes de détail. Pour Lien, il y aura des bonnes surprises dans ces chiffres. « Cela renouvellera la demande de yuan chinois et fera monter le yuan encore plus haut qu’il ne l’est actuellement », estime-t-elle.
  • Résultat : un yuan qui rallierait jusque 6,8 pour un dollar.

Le détail : Xi Jinping en Arabie Saoudite : le pétrole bientôt en yuans?

  • Nouvelle visite diplomatique pour le président chinois Xi Jinping : il s’est rendu à Ryiad ce jeudi.
  • Rien de concret n’a été annoncé à ce sujet, mais il y a quelque chose dans l’air : l’Arabie Saoudite a déjà émis l’idée d’accepter des yuans pour ses exportations de pétrole, au lieu du roi dollar qui règne en maître absolu sur le marché du pétrole. Selon le média chinois Global Times, les dirigeants chinois et saoudiens auraient en effet parlé de ce projet.
    • Une telle décision serait en tout cas un gros coup de pouce pour le yuan. D’autres pays, voulant se défaire de l’hégémonie du dollar, pourraient sauter le pas du yuan, et créer une forte demande internationale pour la devise chinoise.
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20