Voici combien gagne un artiste lorsque vous écoutez une de ses musiques sur Spotify

Spotify-app – Isopix

Notre mode de consommation de la musique a bien changé. Si avant la radio et les CD étaient nos principales sources de musiques, aujourd’hui nous passons de plus en plus de temps sur les services de streaming comme Spotify. Mais les artistes ne s’y retrouvent pas toujours.

Une étude relayée par la campagne #BrokenRecord montre qu’en moyenne, les artistes ne gagnent qu’un cent par écoute sur Spotify. Si pour les grands artistes, cela peut représenter une certaine somme, pour les petits créateurs, c’est bien insuffisant pour vivre. Un sondage de The Ivors Academy indique que 80% des artistes sur les plateformes de streaming gagnent moins de 220 euros par an.

Cette statistique s’explique notamment par la surreprésentation de certains artistes dans les écoutes. Selon l’agence Alpha Data qui a étudié l’utilisation des plateformes de streaming musical, 1% des artistes représentent 90% des écoutes. Les 99% autres se partagent les 10% restant, ce qui ne laisse pas énormément d’écoutes.

Le professeur en droit sur la propriété intellectuelle, Hayleigh Bosher, explique que cette surreprésentation de certains artistes s’explique en partie à cause des playlists. Les plateformes de streaming utilisent ce système pour proposer la musique à ses utilisateurs. Cependant, les playlists sont souvent créées par des professionnels qui sont payés pour ce job. Et personne ne sait les accords conclus avec les maisons de disques pour intégrer certaines musiques en priorité dans les playlists.

Les raisons d’un si faible revenu

Comment expliquer que les auteurs gagnent si peu par écoute? Tout se passe dans l’accord que les plateformes passent avec les maisons de disques. Selon le site The Conversation, la répartition chez Spotify est organisée comme telle:

  • Spotify conserve 30% des revenus
  • 15% vont aux auteurs-compositeurs des morceaux : ce sont les droits d’auteur et il ne s’agit pas toujours de l’artiste. Ainsi, la chanson Pour que tu m’aimes encore de Céline Dion a été écrite par Jean-Jacques Goldman, c’est donc lui qui reçoit les droits d’auteurs sur les écoutes de cette chanson.
  • Le label qui représente l’artiste reçoit alors 55% restant. Il partagera les revenus avec l’artiste – une fois qu’il aura remboursé l’argent dépensé par le label pour l’artiste. L’interprête de la chanson est donc le dernier à être payé. 

Aujourd’hui, malgré le boom du streaming musical, les plateformes comme Spotify ont toujours des difficultés à être rentables. Leur rémunération vient des publicités d’un côté et des abonnements de l’autre. Les artistes dépendent du montant de ces revenus, plus ceux-ci sont importants, plus ils vont toucher de l’argent.